Mardi 26 septembre 2017 | Dernière mise à jour 21:34

Maigreur Des cyclistes toujours plus maigres

La dictature de la minceur règne sur le peloton. De nombreux coureurs imposent à leur organisme un régime violent, aux dégâts irréversibles.

Tom Boonen, devenu squelettique, sera le favori des classiques flandriennes.

Tom Boonen, devenu squelettique, sera le favori des classiques flandriennes. Image: imago sportfotodienst

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En ce début de saison, Tom Boonen présente un taux de masse graisseuse qui avoisine les 5 %. C’est aussi le taux d’un malade du sida en fin de vie. Mais cette vérité scientifique n’empêche pas les coureurs de descendre même bien en dessous des 5 %, car rien ne doit freiner leur glorieuse progression. Le squelettique Michael Rasmussen le savait mieux que quiconque, qui comptait ses cornettes avant de les avaler, puis se débarrassait de son collier à chaque début de col «pour gagner 25 grammes»…

Dérèglements sévères

Selon les estimations, un kilo vaudrait 30 secondes dans un long col. Chaque coureur doit trouver la limite à partir de laquelle son corps «brûle du muscle car il n’y a plus rien d’autre à brûler», selon la formule de Bradley Wiggins, 4% de masse graisseuse au départ du Tour de France 2009. Richard Chassot dit ainsi posséder «le record de l’hôpital de Fribourg avec 2,9%». Il précise: «Depuis, j’ai déplacé la virgule.» Le danger guette particulièrement les coureurs de classiques, comme Tom Boonen, dont la perte de poids s’effectue lorsque les températures sont encore fraîches. Michel Cerfontaine, médecin: «Celui qui affiche un taux de graisse très bas et qui attrape une grippe ne s’alimente pas durant deux, trois jours. Or son corps a besoin d’énergie pour lutter. Il va trouver les protéines dans les os et entraîner des dérèglements sévères.»

Pour en savoir plus, consultez la nouvelle application Le Matin Dimanche sur iPad ou notre E-Paper pour une lecture sur votre ordinateur personnel. (Le Matin)

Créé: 22.03.2014, 23h00


Sondage

"Back to School", "Sale", etc.: l'anglais utilisé dans les magasins romands vous choque-t-il?




Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.