Mercredi 24 juillet 2019 | Dernière mise à jour 06:39

Tour de France L’homme qui tombe à pic et souvent

Geraint Thomas cumules les gadins. Samedi encore, il a «mangé du bitume». Mais le Gallois d’Ineos se relève toujours.

Image: DR, Mihai Cazacu @faustocoppi60

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a du Rudolf Nureev et du Jean-Paul Belmondo dans ce sublime instantané. Geraint Thomas, vainqueur du Tour de France 2018 et favori pour se succéder à lui-même, a une fois de plus tâté du béton, samedi lors de la 8e étape de la Grande Boucle, à 15 km de l’arrivée à Saint-Etienne.

Mi-cascadeur, mi-ange de la danse, le Gallois d’Ineos est tombé comme un chien dans un jeu de quilles. Sans avoir commis la moindre faute, sinon celle de ne pouvoir éviter la chute de plusieurs de ses coéquipiers. Comme au Tour de Suisse fin juin, comme à Bruxelles lors de la 1re étape de ce Tour, Geraint Thomas est allé au sol par la faute d’autrui. A chaque fois, il se relève, indemne.

  • 1 Observez la technique, admirez la maîtrise. Geraint Thomas, comme en suspension, semble en détresse sur cette image. Que nenni! Le bras gauche est déjà prêt à amortir le choc, le regard est braqué sur la piste d’atterrissage. «Falling G.» revisite le «Ô Temps, suspends ton vol» d’Alphonse de Lamartine, dont on avait vu le château plus tôt dans la journée. Bref, un chef d’œuvre, sans la moindre égratignure.
  • 2 La télévision, c’est une chose. Mais le direct, c’est quand même pas pareil. Regardez la réaction de cette dame, au bord de la route, l’une des spectatrices privilégiée de la scène. Sous la casquette verte, derrière les lunettes noires, on ressent la violence du choc émotionnel. Geraint Thomas, lui, a l’habitude.
  • 3 Autre témoin de la scène, ce conifère aux allures de sapin. Mauvais présage pour le Gallois d’Ineos? Pas du tout. Le gars touche du bois et ça lui porte chance! De culbute en patatras, il rebondit toujours. Gracieux, comme indestructible, éternel. Comme Rudolf Nureev et Jean-Paul Belmondo.

Créé: 14.07.2019, 09h10

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.