Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 00:18

Cyclisme Marc Hirschi flambe sur les routes du Benelux

L'espoir bernois - qui s'affirme de plus en plus - a pris la deuxième place de la 4e étape. Il est en embuscade au classement général.

Marc Hirschi s'inscrit comme un des fers de lance de la relève suisse.

Marc Hirschi s'inscrit comme un des fers de lance de la relève suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Parmi d’autres représentants d’une génération qui semble dorée, le cyclisme suisse tient en Marc Hirschi - né le 24 août 1998 - un espoir de tout premier choix. Premier coureur à cumuler la même année, en 2018 donc, les titres de champion du monde et d’Europe espoirs sur route, le Bernois ne cesse de collectionner les places d’honneur et d’étoffer son palmarès. Sa récente troisième place lors de la Clasica San Sebastian, devant des adversaires comme Gorka Izagirre, Bauke Mollema, Enric Mas ou Alejandro Valverde, avait souligné l’étendue de son potentiel.

Départagés à la photo-finish

Le rouleur - il a d’autres qualités - de l’équipe Sunweb confirme cette semaine sur les routes du Binckbank Tour, l’ancien Tour du Benelux, tout le bien que les observateurs pensent de lui. Dans le cadre de cette épreuve estampillée World Tour, Marc Hirschi a pris, jeudi après-midi, la deuxième place de la 4e étape, longue de 96,2 km autour de la ville de Houffalize, en Belgique. Il a été classé dans le même temps que son compagnon d’échappée, le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal). Il a d’ailleurs fallu recourir à la photo-finish pour départager les deux protagonistes de ce sprint à deux.

Le duo de tête a devancé de 5 secondes le Belge Laurens De Plus et de 23 secondes l’Espagnol Ivan Garcia Cortina et le Belge Oliver Naesen. Les autres Suisses ont terminé plus loin: Stefan Küng 18e à 0’33, Michael Albasini 52e à 8’43, Michael Schaer 53e à 11’08, Reto Hollenstein 113e à 15’07 et Tom Bohli 114e à 15’07 également.

Tim Wellens prend les devants

Au classement général, Tim Wellens a délogé l’Irlandais Sam Bennett, vainqueur des trois premières étapes lors de sprints massifs. Marc Hirschi occupe une fantastique 2e place à 4 secondes du leader et avec une marge de 10 secondes sur son poursuivant immédiat, Laurens De Plus. Côté suisse, Küng est 12e à 0’49, Albasini 52e à 8’59, Schaer 56e à 11’24, Hollenstein 121e à 16’35 et Bohli 133e à 19’12, alors que 150 coureurs sont encore en course.

Vendredi, la 5e étape de ce Binckbank Tour emmènera le peloton de Riemst à Venray sur 191,4 km. Le profil de cette étape, d’une platitude «désespérante», devrait logiquement déboucher sur un sprint massif.

Créé: 15.08.2019, 18h16


Sondage

Selon vous, qui mérite de remporter le prix "The Best FIFA"











Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.