Mercredi 24 juillet 2019 | Dernière mise à jour 00:21

Cyclisme «On attend tous cette première étape difficile»

Le Tour arrive ce jeudi à la Planche-des-Belles-Filles. Le Valaisan Sébastien Reichenbach aura pour mission d’aider Thibaut Pinot.

Sébastien Reichenbach: « On prend tous du plaisir, parce qu’on sent vraiment Thibaut Pinot épanoui.»

Sébastien Reichenbach: « On prend tous du plaisir, parce qu’on sent vraiment Thibaut Pinot épanoui.» Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sébastien Reichenbach, après ces cinq premiers jours de course, comment va la vie?

Ça se passe bien, c’est important d’éviter tous les pièges qui se présentent dans les premières étapes d’un grand Tour. L’équipe est bien en forme, on a réussi à rentrer tout de suite dans ce Tour en réalisant un bon contre-la-montre par équipes (ndlr: dimanche à Bruxelles). Maintenant, on attend tous cette première étape difficile, ce jeudi. Jusqu’à présent, tout se passe bien, il faut que nous restions concentrés.

Entre ce bon chrono et les chutes de David Gaudu et de Matthieu Ladagnous, il s’est déjà passé pas mal de choses…

C’est sûr qu’après avoir si bien roulé, avec ces deux chutes, les sentiments étaient partagés. C’était un peu dommage, mais cela n’a pas l’air trop grave pour les deux, je pense qu’ils seront performants d’ici à quelques jours. C’est la preuve qu’il faut faire attention à tous les petits détails.

Jeudi, votre leader sera près de chez lui pour la première arrivée au sommet, à la Planche-des-Belles-Filles. Avec une idée derrière la tête, on imagine…

Bien sûr, il est extrêmement motivé par cette étape, chez lui, où il connait vraiment bien les lieux à force de s’y entraîner. La dernière fois où nous y étions passés, en 2014, il avait fait un très bon Tour. Là, il marche très fort et je suis sûr qu’il a coché cette étape. S’il a l’opportunité de la gagner, c’est sûr qu’il ne va pas s’en priver. Donc oui, l’équipe attend beaucoup de cette étape, même si le Tour est encore long – on ne va pas se focaliser non plus.

Comment décririez-vous votre relation, avec Thibaut Pinot?

C’est la quatrième année que je le suis sur tous ses objectifs, on se connaît très bien. Je le vois évoluer et, sur ce Tour, je le sens très bien, plus serein que ces dernières années. C’est agréable pour toute l’équipe, parce que la motivation et l’ambiance dépendent aussi du leader et des émotions qu’il transmet. On prend tous du plaisir, parce qu’on le sent vraiment épanoui, un peu plus relâché.

Avez-vous tout de même un petit espoir, sur ce Tour très montagneux, de pouvoir un jour ou l’autre obtenir un bon de sortie pour jouer votre carte personnelle?

Non. L’équipe est à 100% derrière notre seul objectif. Quand on vise un top 5 au classement général, on ne peut pas jouer sur deux tableaux. Ce n’est pas possible d’avoir la tête ailleurs. Toute l’équipe est pleinement focalisée sur son objectif, qui consiste à aider Thibaut Pinot.

Créé: 11.07.2019, 10h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.