Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 08:52

Dopage Pascal Richard: «J’espère que tout s’écroulera»

Lance Armstrong aurait avoué s’être dopé durant sa carrière. Reste à savoir pourquoi. Et qui l’ex-coureur entraînera dans sa chute. Pascal Richard s'est exprimé à ce sujet. Interview.

PASCAL RICHARD Ancien coureur professionnel

PASCAL RICHARD Ancien coureur professionnel Image: Sebastien Anex

Armstrong doit-il être le seul à payer?

L'EDITO

Affaire Armstrong: aux suivants!

Il faudra s’y habituer: après ses aveux programmés jeudi en «prime time» aux Etats-Unis, Lance Armstrong ne sera plus le centre du monde. Désormais, ce qui comptera, ce seront ses complices, pour l’instant présumés.

Parce que le jeu de domino va continuer dans cette affaire. Les ex-compagnons de route de l’Américain ont fait tomber le Maître. Et maintenant, ce dernier va probablement s’attaquer aux dieux. Ceux de l’argent, comme les propriétaires des équipes montées pour lui. Ceux du cyclisme, qui lui auraient permis tous ses caprices chimiques en lui accordant un traitement de faveur et qui aujourd’hui l’ont laissé tomber.

Mais il ne faut pas se leurrer. Armstrong reste Armstrong. L’homme déteste la défaite. S’il balance à son tour, ce ne sera pas pour les beaux yeux de cette petite reine qu’il a trahie. Mais bien parce qu’il y trouve un intérêt, aussi bien financier que d’image. Néanmoins, ce faisant, Lance Armstrong pourrait bien rendre service au monde sportif. Car ce serait la première fois qu’un caïd parlerait de ces «comportements mafieux», si souvent évoqués entre deux portes, furtivement, mais pratiquement toujours sans preuve et sous le sceau de l’anonymat. Pressions, protections, corruption: le menu est sans fin et peu ragoûtant. Mais ce sont aussi des renseignements qui pourraient être utiles pour comprendre – peut-être nettoyer – un monde du sport perdu entre ses structures associatives et l’argent de sa médiatisation.

Le paradoxe ne devra toutefois pas faire oublier que le banni reste celui qui, sur la route, a volé le cyclisme au public. Et que son comportement s’apparentera toujours à celui d’un escroc.

Patrick Oberli, Journaliste

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comment réagissez-vous à l’annonce des aveux de Lance Armstrong?

Tout le monde veut faire tomber Lance Armstrong et seulement lui. Je sais comment est le système. Et dans celui-ci, tout le monde a collaboré. Si Armstrong a agi de cette manière, c’est aussi parce que des institutions ont accrédité les produits qu’il a pris.

Vous parlez de l’UCI?

Si l’UCI avait pris ses responsabilités, ne l’avait pas laisser faire, on n’en serait pas là. Aujourd’hui, on le laisse porter seul le chapeau. Je ne dis pas ça pour le défendre. Je ne fais que constater. Il sait beaucoup de chose. Alors s’il tombe, je pense que tout le monde tombera.

Qu’attendez-vous de la suite?

J’espère que cela ira au bout. Les personnes très haut placées font n’importe quoi. Elles ont préféré laisser Lance Armstrong se faire lyncher seul, ne l’ont pas défendu alors qu’il était un de leurs coureurs. Ce que je trouve anormal, c’est qu’on lui a donné la possibilité de prendre, avant de le lâcher. Vous savez Armstrong, cela aurait pu être Pierre, Paul, Jacques ou Jean. On lui a donné les armes pour faire le nécessaire et il l’a fait. J’espère que tout va s’écrouler. C’est essentiel, si l’on veut un jour être propre et éthiquement correct.

Qui verriez-vous à la tête du cyclisme mondial?

Pourquoi pas Greg Lemond. Ou Bernard Hinault. Ce sont des personnalités qui ont vécu et vivent encore dans le cyclisme. Je ne pense pas que la solution se trouve à l’extérieur.

Créé: 16.01.2013, 07h48

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.