Lundi 1 juin 2020 | Dernière mise à jour 19:16

Cyclisme Pour Armstrong, l'EPO était un «carburant de fusée»

Dans le documentaire «Lance» à venir sur ESPN, Lance Armstrong avoue avoir commencé à se doper très jeune.

Le documentaire consacré à Lance Armstrong qui sortira le 25 mai sur ESPN est très attendu.

Le documentaire consacré à Lance Armstrong qui sortira le 25 mai sur ESPN est très attendu. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lance Armstrong passe aux aveux dans un documentaire de quatre heures qui sera prochainement diffusé sur ESPN Player. La première partie de la série intitulée «Lance» est prévue le 25 mai et la seconde le 1er juin. L’Américain, qui s’est vu retirer ses sept victoires sur le Tour de France entre 1999 et 2005 pour cause de dopage, y compare notamment l’EPO à «un carburant de fusée».

L’Américain avoue d’ailleurs avoir commencé à collaborer avec le docteur italien Michele Ferrari – exclu à vie pour ses agissements dans le monde du dopage – vers la fin de l’année 1995. « Nous avions déjà essayé la cortisone, un carburant peu puissant, mais l'EPO était d'un tout autre niveau, raconte l’ex cycliste et triathlète. Les avantages en termes de performances étaient si importants que le sport est passé d'un dopage assez léger, qui a toujours existé, à ce carburant de fusée. C'était la décision que nous devions prendre.»

Parmi les révélations de l’ancien coureur qui ont filtré dans un extrait vidéo d’ESPN, il raconte avoir commencé à se doper vers l’âge de 21 ans, soit un an avant son titre de champion du monde sur route décroché en 1993.

Sport-Center

Créé: 19.05.2020, 12h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.