Dimanche 20 octobre 2019 | Dernière mise à jour 00:45

Cyclisme C’est quoi, le Mondial mixte?

L’UCI a lancé une nouvelle discipline, pour remplacer feu le championnat du monde de contre-la-montre par équipes de marques. Elle veut également qu’elle devienne olympique.

La vidéo explicative de l'UCI (en anglais).
Vidéo: UCI

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Championnat du monde de cyclisme contre-la-montre par équipes masculin et féminin organisés par l'UCI a existé de 1987 à 1994. Il mettait aux prises des coureurs d'un même pays et amateurs. L'Union internationale a tenté de le relancer cette épreuve par formation de marques, entre 2012 et 2018. Mais il y a une année, faute d'avoir convaincu les meilleures écuries, elle a à nouveau changé son fusil d'épaule.

Après avoir couronné, dans l'ordre, deux fois l'Omega Pharma, deux fois la BMC, la Quick-Step, Sunweb et encore une fois la Quick-Step, c'est le relais mixte par nations qui va remplacer ce dimanche (premier départ à 14h20) le chrono par équipes. Un premier test de ce genre de course nouvelle génération a déjà eu lieu cet été, lors des Européens d'Alkmaar, sacrant les Pays-Bas, devant l'Allemagne et l'Italie.

Le principe de cette nouvelle épreuve concernant les deux sexes, tout à fait dans l'air du temps, est simple. Trois hommes et trois femmes sont sélectionnés. Ces messieurs s'élancent les premiers et parcourent les 13,8 km du circuit dessinés pour la course en ligne des Mondiaux d'Harrogate (dans la règle, ce parcours ne peut faire plus de 25 km par sexe). Au passage du deuxième coureur, c'est au tour des dames de partir. Le chrono est arrêté lorsque la deuxième athlète qui franchit la ligne.

«Il marque une nouvelle étape vers une plus grande équité des genres dans le cyclisme. Le nouveau format mettra en valeur, tout en favorisant l’égalité hommes-femmes, les fédérations nationales et leurs coureurs, a argué David Lappartient, le président de l’Union cycliste internationale. Il aura également un effet positif sur le budget des équipes et des organisateurs (ndlr: prize-money de 180'000 francs pour les dix premiers). C’est un pas important vers la réalisation des objectifs majeurs pour l’UCI que sont le renforcement de l’attractivité de nos Championnats du monde, le développement du cyclisme féminin et la promotion des fédérations.»

Le Français semble convaincu de cette trouvaille, puisqu’il souhaite que celle-ci fasse ses débuts olympiques à Paris, en 2024. C’est du moins ce que croit savoir un représentant de la Fédération installée à Aigle et qui l’a dit à l’agence Reuters: «l'UCI va regarder comment cette épreuve évolue lors de la prochaine olympiade et est ouverte à travailler avec le CIO pour introduire un nouveau et innovant format dans le programme de cyclisme sur route déjà existant aux Jeux Olympiques.»

La Suisse, elle semble être moyennement convaincue par ce nouveau format. Elise Chabbey, Marlen Reusser, Kathrin Stirnemann, Robin Froidevaux, Claudio Imhof et Joel Suter porteront dimanche le maillot à croix blanche et ce n’est pas leur faire injure que de dire que leur sélectionneur n'a pas choisi d’abattre ses meilleures cartes ce jour-là. Si le chrono mixte prend, là, la donne changera. Car l’Helvétie adore gagner des médailles aux Jeux sur les disciplines émergentes…

Créé: 22.09.2019, 09h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.