Mercredi 3 juin 2020 | Dernière mise à jour 11:44

Cyclisme Voici le carré d'as du Tour de Romandie

La course au maillot jaune s’annonce plus indécise que jamais. Le point sur nos favoris avant le prologue de Fribourg (dès 15 h).

Les autres atouts du Tour de Romandie

ROHAN DENNIS ET TOM BOHLI
Les deux «rockets» de BMC auront à cœur d’offrir le prologue de Fribourg à la mémoire d’Andy Rihs.

FERNANDO GAVIRIA
À 23 ans, le Colombien représente l’avenir du sprint mondial. Il devra toutefois partager le leadership avec Elia Viviani chez Quick-Step.

PIERRE LATOUR ET DAVID GAUDU
Deux jeunes Français à l’aise dès que la pente s’élève et qui possèdent les cartes pour dynamiter la course.

MICHAEL ALBASINI
Parce que même après un printemps raté et même à 37 ans, il reste «Monsieur Tour de Romandie».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jakob Fuglsang

Danois, 33 ans, Astana

C’est le pari de la rédaction, car Fuglsang n’est pas habitué à briller sur les routes suisses (7e du TdR 2014). Mais le Danois né à Genève a passé un nouveau cap l’an dernier, en s’adjugeant le Critérium du Dauphiné. Un succès devant de nombreux cracks, au nez et à la barbe de Richie Porte. Cette saison, il sort d’un printemps honorable, avec deux top 10 récemment, à l’Amstel et à Liège-Bastogne-Liège. Le parcours du Tour de Romandie devrait convenir à ce rouleur-grimpeur, qui plus est fin tacticien, dont la route vers le Tour de France passera aussi par le Tour de Suisse début juin.


Primoz Roglic

Slovène, 28 ans, Lotto NL-Jumbo

L’ancien sauteur à skis rattrape à vitesse grand V son retard dû à sa vocation tardive. Vainqueur du contre-la-montre de Lausanne et troisième du TdR 2017, Roglic peut frapper fort dès le prologue et parfaitement tenir la route en montagne. Le Slovène a d’ailleurs impressionné au Tour du Pays basque, qu’il a remporté au début du mois. Et pour une fois, son équipe 100% néerlandaise (à part lui) semble armée pour l’aider à conserver le maillot jaune, le cas échéant. Un coureur à suivre de près, ne serait-ce que pour sa trajectoire hors du commun: il ne semble pas encore avoir atteint ses limites.


Geraint Thomas

Gallois, 31 ans, Sky

L’éternel No 2 de la Sky, derrière Chris Froome, débarque en Suisse libéré, et en leader. Le flou autour du cas de dopage du Britannique laisse le champ un peu plus ouvert au Gallois, qui pense déjà au Tour de France. Spécialiste de la piste et de l’effort solitaire (il fut maillot jaune au départ du Tour 2017 à Düsseldorf), Thomas a pour mission de redorer le blason d’une équipe Sky à la traîne lors des classiques printanières. La plus puissante formation du peloton a d’ailleurs mis le paquet, puisque les deux grands talents Pavel Sivakov (20 ans) et Egan Bernal (21 ans) découvriront la Suisse.


Richie Porte

Australien, 33 ans, BMC

Le tenant du titre avoue des «ambitions plus modestes» que l’an dernier, où il avait franchement éclaboussé les routes romandes – et pas seulement à cause de la pluie. Le Tasmanien n’en demeure pas moins un gagneur né, qui maîtrise comme personne les courses à étapes d’une semaine. Plus frais qu’en 2017, donc affublé de moins de certitudes, il a le profil pour passer sans mal le prologue de Fribourg, dévorer le chrono entre Ollon et Villars, puis conclure entre Sion et Sion. L’incertitude concerne les plans de BMC pour son coéquipier Tejay Van Garderen, qui aimerait bien enfin sortir de l’ombre de Porte.

Créé: 23.04.2018, 18h11

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.