Jeudi 27 juin 2019 | Dernière mise à jour 13:41

Cyclisme Fractures du fémur, du coude et des côtes pour Froome

Le Britannique de l’équipe INEOS est tombé contre un mur, durant la reconnaissance du chrono du Dauphiné. Il est forfait pour le Tour de France.

Le Britannique ne disputera pas le contre-la-montre.

Le Britannique ne disputera pas le contre-la-montre. Image: EPA/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On s’attendait à ce que le «chrono» de ce mercredi donne quelques indications en vue du Tour de France à venir, mais on ne pensait certainement pas à ce point. L’équipe INEOS a annoncé en début d’après-midi que Chris Froome, un de ses leaders en vue de la Grande Boucle, avait chuté pendant la reconnaissance matinale du tracé autour de Roanne et avait été emmené en hélicoptère à l’hôpital du coin.

«Le Team INEOS peut confirmer que Chris Froome est tombé lors de la reconnaissance de la 4e étape du Critérium du Dauphiné aujourd’hui. Il est actuellement en chemin vers l’hôpital local et ne prendra pas le départ de la 4e étape. Nous vous tiendrons informés des mises à jour en temps voulu», a gazouillé l’équipe britannique. «Dans une descente, il s'est gratté le nez et a été emporté par un coup de vent. Ça a été très violent», a indiqué Dave Brailsford, le manager de la formation anglaise, interrogé sur France 3

Le «Kényan blanc» occupait mercredi matin la 8e place du classement général de l’épreuve, à 24 secondes du leader belge Dylan Teuns. Froome comptait sur ce Critérium du Dauphiné pour peaufiner sa préparation en vue du Tour de France, lui qui n’a actuellement que 25 jours de course sous la pédale en 2019. En fin de journée, l'équipe INEOS a apporté des précisions quant à son état, annonçant qu'il souffrait de «multiples blessures sérieuses, dont d'une fracture du fémur droit, d'une fracture du coude droit et de plusieurs côtes fracturées.» De quoi officialiser son forfait pour la grand-messe de juillet.

Pour le Britannique (34 ans), c'est un sacré coup dur. Il comptait bien y ajouter un 5e Tour de France à son palmarès et ainsi devenir l'égal de Jacques Anquetil, Eddy Merckx, Bernard Hinault et Miguel Indurain. (nxp)

Créé: 12.06.2019, 19h42

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Sports