Lundi 17 juin 2019 | Dernière mise à jour 08:00

Cyclisme Dylan Teuns fait coup double sur le «Dauphiné»

Le Belge a remporté une 2e étape marquée par quelques offensives intéressantes. Il a endossé le maillot jaune de leader du général.

Dylan Teuns a devancé sur la ligne son compagnon d'échappée, le Français Guillaume Martin.

Dylan Teuns a devancé sur la ligne son compagnon d'échappée, le Français Guillaume Martin. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Belge Dylan Teuns (équipe Bahrein) a remporté la 2e étape du Dauphiné, lundi, à Craponne-sur-Arzon (Haute-Loire), et a endossé le maillot jaune de leader.

Teuns a devancé son compagnon d'échappée, le Français Guillaume Martin (WGG), une douzaine de secondes avant l'arrivée du premier groupe de favoris.

Froome a dû mener la chasse

L'étape, menée à vive allure sur un parcours exigeant, a été animée par une échappée de 13 coureurs (Dumoulin, Alaphilippe, Gaudu, Buchmann, G. Izagirre et Cosnefroy notamment) qui a contraint l'équipe du Britannique Chris Froome à mener la chasse.

Le Français Thibaut Pinot, très offensif, a attaqué avant le sommet de la dernière difficulté, à moins de 20 kilomètres de l'arrivée. Il a provoqué la sélection dans le groupe des favoris, au désavantage principalement de Romain Bardet, du Néerlandais Steven Kruijswijk et de l'Irlandais Dan Martin qui ont concédé une trentaine de secondes.

Teuns (27 ans), vainqueur du Tour de Pologne en 2017, s'est imposé pour la première fois au Dauphiné. Il a pris la tête du classement général avec 3 secondes d'avance sur Guillaume Martin et 20 secondes sur le Danois Jakob Fuglsang, qui a pris la troisième place de l'étape et grignoté 4 secondes de bonification.

Reichenbach a fait son boulot

Côté suisse, Sébastien Reichenbach (Groupama-FdJ) - seul coureur helvétique engagé dans cette épreuve - a terminé dans un troisième peloton, légèrement en retrait. Le Valaisan a concédé 1'49'' au vainqueur, mais n'a cessé d'être aux côtés de son leader Thibaut Pinot avant que ce dernier ne place une attaque.

Mardi, les sprinteurs disposent d'un terrain plus favorable au bout des 177 kilomètres conduisant du Puy-en-Velay (Haute-Loire) à Riom (Puy-de-Dôme). Pour rappel, cette 71e édition du Critérium du Dauphiné connaîtra son épilogue dimanche prochain en Suisse romande, au terme de la 8e et dernière étape entre Cluses et Champéry. (nxp)

Créé: 10.06.2019, 17h21

Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.