Mercredi 8 avril 2020 | Dernière mise à jour 08:09

Cyclisme Grosse frayeur pour un pistard sur la route

Benjamin Thomas, coureur de la FDJ, a posté mardi sur son compte Facebook une photo impressionnante de son vélo cassé suite à un accident de la circulation.

Quand on voit l'état du vélo...

Quand on voit l'état du vélo... Image: DR

Image

Benjamin Thomas (Image: AFP)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Coluche avait raison. C'est dur le vélo. Surtout lorsque la route n'est pas fermée aux as de la petite reine et qu'un coureur professionnel tente de s'aventurer au milieu des voitures pour s'entraîner. Benjamin Thomas, de l'équipe FDJ Groupama, revient de loin. Un conducteur d'un véhicule a percuté l'arrière de sa bécane alors qu'il roulait entre 50 et 60 km/heure. De quoi le projeter violemment au sol.

Si sa bicyclette n'a pas supporté le choc, heureusement pour le pistard, champion du monde de l'omnium et à l'américaine en 2017, ne s'est relevé qu'avec quelques égratignures. Plus de peur que de mal pour ce Français de 23 ans qui a tenu d'ailleurs rassuré tous ses fans sur sa page Facebook. «La route de se partage. J'ai eu de la chance ce matin quand je vois l'état de ma bicyclette. Mais rien de cassé...»

Quelques heures après, le coureur tricolore a adressé une nouvelle missive rassurante, cette fois sur son compte Instagram : « Merci à tous pour vos messages, je vais bien. Mais restez prudents sur la route en vélo ou en voiture.» Des mots à caractère préventif.

Le message le plus fort semble toutefois celui porté par la photo de son vélo brisé en deux.

Créé: 22.05.2019, 15h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.