Lundi 16 décembre 2019 | Dernière mise à jour 10:54

VTT Incroyable doublé Suisse au Canada!

Nino Schurter a remporté son 8e titre planétaire, lors des championnats du monde de Mont Saint-Anne au Canada. Il a devancé Mathias Flückiger, excellent 2e.

Le Suisse était encore au-dessus du lot.

Le Suisse était encore au-dessus du lot. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le prodige néerlandais Mathieu van der Poel absent - il prépare actuellement les Mondiaux... sur route de la fin du moins en Angleterre - Nino Schurter en a parfaitement profité pour danser sur le parcours québécois. Le Grison de 33 ans s'y est offert un huitième titre mondial, le troisième d'affilée, et rentre ainsi encore un peu plus dans l'histoire de son sport. Exceptionnel!

Parti aux avant-postes d'emblée, dans le sillage du Brésilien Henrique Avancini, il a fait une première différence dès la partie initiale de la course. A mi-parcours, surprise, Schurter était rejoint par son compatriote Mathias Flückiger. Autant dire que l'occasion était trop belle de s’en aller à deux squatter le podium, sauf que ce dernier a dû changer de monture au pire moment.

Le champion olympique de Rio était alors remonté par le Français Stéphane Tempier, cette fois. Mais avec son incroyable métier dans la discipline, il n'a pas tremblé. Il a repris la poudre d'escampette peu après l'antépénultième passage sur la ligne d'arrivée et personne ne l'a plus revu. D'autant plus que le «Bleu» était à son tour victime d'un ennui mécanique et a vite été rejeté à plus de 40 secondes.

«C'est énorme. Ici, au Mont Saint-Anne, c’est une des plus belles courses du monde et y gagner, c'est magique. C'a été une grosse bagarre et je suis très, très content. Je me suis senti fort dès le départ et je savais qu'il y avait pas mal de plat sur ce parcours. Je ne voulais donc pas attaquer trop tôt et me retrouver seul. Mathias est revenu au bout d’un moment, mais il a ensuite eu un souci. Alors je me suis dit que j'allais partir tout seul...»

Dans la forme de sa vie après avoir passé un bout de l’été et du printemps dans les pelotons sur la route, au sein de l’équipe de Suisse qui a disputé le Tour de Romandie et de Suisse, Mathias Flückiger a validé cette préparation pas comme les autres. Malgré son problème de la mi-course, il a consciencieusement remonté presque tous ses adversaires pour terminer sur la deuxième marche du podium et s’offrir sa première médaille dans un championnat du monde depuis sept ans. Le Français Tempier a complété le podium.

Créé: 31.08.2019, 22h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.