Dimanche 19 mai 2019 | Dernière mise à jour 08:00

Cyclisme Samuel Sanchez contrôlé positif

De l'hormone de croissance a été retrouvée chez l'ancien champion olympique, suspendu provisoirement.

Samuel Sanchez (BMC) s'est notamment imposé à cinq reprises sur le Tour d'Espagne.

Samuel Sanchez (BMC) s'est notamment imposé à cinq reprises sur le Tour d'Espagne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En 18 saisons au plus haut niveau, Samuel Sanchez n'avait jamais été contrôlé positif. A 39 ans, l'Espagnol de l'équipe BMC vient d'être rattrapé par les instances anti-dopage.

Lors d'un contrôle hors-compétition le 9 août dernier, des traces de GHRP-2, des peptides libérateurs de l’hormone de croissance, ont été retrouvées chez le champion olympique 2008. Le contrôle a été réalisé par la Fondation Antidopage du Cyclisme (CADF), une instance indépendante mandatée par l'Union Cycliste Internationale (UCI).

La fédération précise dans un communiqué que le coureur a le droit de demander l'analyse de l'échantillon B. En attendant la résolution de l'affaire, Samuel Sanchez est suspendu de toute compétition.

L'équipe BMC s'est dit «déçue» lors de l'annonce de la nouvelle et a déjà annoncé le forfait de son coureur pour la Vuelta qui commence samedi. (Le Matin)

Créé: 17.08.2017, 14h49

Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.