Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 04:09

Cyclisme Les sprinters ont échoué pour quelques centimètres

Échappé en compagnie de deux autres coureurs, l'Italien Damiano Cima a résisté au retour du peloton jusque sur la ligne dans la 18e étape du Giro.

Pascal Ackermann a enragé de ne pouvoir rattraper Damiano Cima.

Pascal Ackermann a enragé de ne pouvoir rattraper Damiano Cima. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Italien Damiano Cima (Nippo) a enlevé la 18e étape du Tour d'Italie, jeudi à Santa Maria di Sala (nord-est), en résistant au retour du peloton.

L'Equatorien Richard Carapaz (Movistar) a conservé le maillot rose de leader à trois jours de l'arrivée à Vérone, après cette étape de transition.

Cima, membre d'une échappée de trois coureurs, a précédé sur la ligne le champion d'Allemagne Pascal Ackermann et l'Italien Simone Consonni.

Cima, un Brescian âgé de 25 ans passé professionnel dans la modeste équipe Nippo en 2018, n'avait gagné jusqu'à présent qu'une étape du Tour de Chine l'an passé.

L'Italien semblait le moins fort du trio échappé après une cinquantaine de kilomètres dans cette longue étape de 222 kilomètres. Mais il a surpris ses deux compagnons, l'Allemand Nico Denz et l'Italien Mirco Maestri, dans le sprint.

Sur ses talons, Ackermann n'a pu que frapper son guidon de dépit de rater un troisième succès. L'Allemand a pu se consoler en reprenant le maillot cyclamen du classement par points au Français Arnaud Démare.

Dans le sprint, Démare, qui a dû couper son effort après un coup d'épaule avec un autre coureur (Sénéchal), n'a pu faire mieux que huitième.

Vendredi, le Giro revient en montagne dans la 19e étape limitée à 151 kilomètres entre Trévise et San Martino di Castrozza.

A défaut de grands cols, le parcours offre un final en montée, mais d'une pente modérée (13,6 km à 5,6 %), pour rejoindre l'arrivée, à la veille de la grande étape des Dolomites.

(AFP/nxp)

Créé: 30.05.2019, 19h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.