Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 06:24

Cyclisme Une «sieste» qui fait grincer des dents

Un junior danois s’est couché à même le bitume avant de remporter une course. Rigolo ou arrogant? Micro-trottoir sur le Tour de Romandie.

Capture d'écran.

Capture d'écran. Image: Twitter @directvelo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Danois Tobias Lund Andresen, qui aura 17 ans au mois d’août, fait partie des plus sûrs espoirs du cyclisme mondial. Excellent deuxième du dernier Tour des Flandres junior, l’ado s’est distingué à double titre, samedi lors du Grand Prix E3 d’Harelbeke. D’abord en réalisant une échappée fleuve et victorieuse; puis en se permettant de mimer une sieste sur le bitume, quelques mètres avant la ligne d’arrivée – il avait tellement d’avance sur la concurrence…

Sa fantaisie a évidemment agité et divisé le milieu, certaines voix reprochant à Andresen le caractère provocateur voire arrogant de sa démarche. «Ce n’était pas prémédité, j’étais tellement heureux que c’est venu comme ça», s’est défendu le Danois sur le site de «DirectVelo». Qu’en pense le peloton professionnel du Tour de Romandie?On a effectué un petit micro-trottoir avant le départ de la 2e étape depuis Le Locle. «Dans l’esprit, cela ne me pose pas de problème, je trouve ça plutôt original et rigolo, sourit le coureur valdo-fribourgeois Danilo Wyss. C’est plus en termes de sécurité qu’une telle idée peut se transformer en souci, avec les véhicules qui suivent la course. L’autre risque qu’il a pris en agissant ainsi, c’est de se faire chambrer.»

«Pellaud: C’est un peu limite»

Andresen doit être servi en la matière. Et à entendre le Valaisan Simon Pellaud, meilleur grimpeur actuel de ce Tour de Romandie, il n’est pas certain que le plaisantin récidive. «C’est un jeune, il ne faut pas lui en vouloir, mais je pense quand même que c’est un peu limite. Si un coureur du World Tour faisait ça, ce serait clairement mal vécu – avec les sponsors derrière, il se serait fait ramasser. Je pense que cette expérience lui aura permis d’apprendre pas mal de choses et j’imagine qu’il ne la rééditera pas.»

Le Saint-Gallois Tom Bohli évoque carrément, quant à lui, un «manque de respect vis-à-vis des autres». «Le cyclisme est un sport de gentlemen et pour moi, une telle chose ne se fait pas, lance le coureur du Team Emirates. Je sais que je suis trop jeune (ndlr: 25 ans) pour tenir un tel discours, mais cela reflète la façon de courir aujourd’hui dans le peloton, où il y a de moins en moins de respect et toujours plus d’agressivité.»

Tobias Lund Andresen, talent prometteur, a marqué les esprits en s’offrant une petite «sieste» en Belgique. Ses prochaines victoires sur le circuit junior seront surveillées à plus d’un titre.

Créé: 02.05.2019, 15h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.