Vendredi 20 septembre 2019 | Dernière mise à jour 19:36

Cyclisme Vincenzo Nibali est passé à l'attaque

Le coureur italien a lancé une offensive sur le Giro mais n'a pas réussi à déloger Richard Carapaz de la tête. Giulio Ciccone a remporté l'étape.

Vincenzo Nibali a secoué le peloton durant la 16e étape.

Vincenzo Nibali a secoué le peloton durant la 16e étape. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Italien Giulio Ciccone (Trek) a remporté la 16e étape du Giro, mardi à Ponte di Legno, où l'Equatorien Richard Carapaz (Movistar) a gardé le maillot rose de leader.

L'Italien Vincenzo Nibali a lancé une offensive de grande ampleur, sans parvenir à distancer Carapaz. Mais il a pris du temps au Slovène Primoz Roglic, le principal perdant du jour.

Au classement général provisoire, Carapaz précède désormais Nibali, deuxième à 1'47''. Roglic est descendu d'un cran, à la troisième place, à plus de deux minutes du maillot rose.

Le «requin de Messine» est passé à l'attaque dans le Mortirolo, à plus de 8 kilomètres du sommet. L'Italien, double vainqueur du Giro, a pris les devants et provoqué la perte de Roglic, qui a basculé au sommet avec près d'une minute et demie de retard.

Landa aide Carapaz

Carapaz, aidé par son équipier espagnol Mikel Landa, est parvenu à rejoindre Nibali avant le sommet. Ils n'ont pas pris de risques dans la descente, très glissante sous la pluie, mais ils ont augmenté leur avantage sur les faux-plats montant jusqu'à l'arrivée.

Pour le gain de l'étape, Ciccone a devancé le Tchèque Jan Hirt, son dernier compagnon d'une échappée lancée dès la première heure. Agé de 24 ans, l'Italien, qui porte le maillot de meilleur grimpeur de ce Giro, a gagné sa deuxième étape, trois ans après son premier succès.

Mercredi, le Giro atteint son point le plus septentrional à l'arrivée de la 17e étape, longue de 181 kilomètres entre Comezzaddura et Anterselva.

Le parcours, très rarement plat, évite toutefois la haute montagne et se conclut par une montée de 5,5 kilomètres (à 6,9%) jusqu'au stade de biathlon de la station, à proximité de la frontière autrichienne.

Créé: 28.05.2019, 18h01

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.