Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 06:24

Cyclisme Wout Van Aert irrésistible sur le Dauphiné

Le Belge n'a laissé aucune chance à ses adversaires pour remporter au sprint la cinquième étape, en Isère.

Déjà vainqueur mercredi, Wout Van Aert a encore dominé la concurrence jeudi.

Déjà vainqueur mercredi, Wout Van Aert a encore dominé la concurrence jeudi. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Belge Wout Van Aert (Jumbo) a remporté au sprint la 5e étape du Dauphiné, jeudi à Voiron (Isère), son deuxième succès en deux jours après sa victoire dans le contre-la-montre à Roanne.

Le Britannique Adam Yates (Mitchelton) a gardé le maillot jaune de leader à la veille de l'entrée dans les Alpes.

Van Aert a devancé très nettement, de près de deux longueurs, l'Irlandais Sam Bennett, qui s'était imposé mardi dans le premier sprint. Le Français Julian Alaphilippe a pris la troisième place.

Le jeune Belge (24 ans), trois fois champion du monde de cyclo-cross, doit faire ses débuts dans le prochain Tour de France.

Seul Suisse engagé sur les routes français, Sébastien Reichenbach est arrivé avec le peloton (60e), dans le temps du vainqueur. Au classement général, le Valaisan pointe à la 26e place, à 3'06'' de Yates.

Belle résistance de l'échappée

L'échappée du jour, lancée dès le départ, a résisté jusqu'à l'approche de la flamme rouge du dernier kilomètre.

Un trio formé des Français Yoann Bagot et Stéphane Rossetto, et de l'Italien Alessandro De Marchi, a abordé les 30 derniers kilomètres avec un avantage limité à une minute sur le peloton mené par deux équipes (Bora, Deceuninck). Mais il a tenu bon jusque dans les rues de Voiron.

Le Norvégien Edvald Boasson Hagen, suivi par le Belge Philippe Gilbert, a tenté de surprendre les sprinteurs dans les 1200 derniers mètres. Mais il a été repris par les équipiers de Bennett avant que Van Aert s'impose largement.

Huit ascensions au programme

Vendredi, la 6e étape, la plus longue de l'épreuve (229 km) entre Saint-Vulbas et Saint-Michel-de-Maurienne, comporte huit ascensions, la dernière (col de Beaune) à 7,5 kilomètres de l'arrivée. La montée inédite est suivie d'une descente rapide et technique pour plonger dans la vallée de la Maurienne.

Créé: 13.06.2019, 17h48

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.