Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 04:38

foot C1 - Shakhtar Donetsk: Lucescu, le rêve malgré le "chaos" en Ukraine (MAGAZINE)

Par Yury Yuris Donetsk (Ukraine), 4 nov 2014 (AFP) - Mircea Lucescu, le coach du Shakhtar Donetsk, rêve des sommets européens malgré la crise que traverse l'Ukraine qui lui rappelle la "période de chaos" qu'il a connue en Roumanie à la chute du communisme.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En ayant infligé un 7-0 au Bate Borisov sur son terrain lors de la 3e journée de Ligue des champions, le Shakhtar est deuxième du groupe H avec 5 points en trois matches, à deux longueurs du leader Porto, et son attaquant brésilien Luiz Adriano figure en tête du classement des buteurs.

Des performances d'autant plus respectables que le club a été touché au premier chef par la crise que connaît son pays, qui l'a contraint à quitter Donetsk, au coeur du conflit, pour s'installer à Lviv, dans la partie occidentale du pays.

"Ce qui se passe dans l'est de l'Ukraine et les nouvelles que nous avons sont vraiment étranges", témoigne Lucescu avec ses éternels yeux mi-clos, qui lui valent les étiquettes de roué ou rusé selon les papiers qui lui sont consacrés. "La situation ressemble à la révolution en Roumanie, après la chute du communisme, et tout une période de chaos que j'ai connue à l'époque".

Mais Lucescu, très heureux de l'accueil qui a été réservé à son équipe à Lviv, veut positiver et reste concentré sur la compétition. Le Roumain de 69 ans est un des entraîneurs européens les plus expérimentés. Et du pays, il en a vu.

Joueur, il a remporté six fois le titre de champion de Roumanie avec le Dinamo Bucarest, avant de devenir entraîneur et de s'adjuger deux nouveaux championnats avec le Dinamo puis le Rapid.

Il a aussi travaillé en Italie dans des clubs comme Pise et l'Inter de Milan avant de rejoindre la Turquie et le Galatasaray, qu'il a guidé vers la Coupe et la Supercoupe de l'UEFA en 2000, puis au titre turc en 2002.

Titré une nouvelle fois en 2003, cette fois ci avec le Besiktas, le Roumain fut désigné en Turquie entraîneur de l'année quand le propriétaire du Shakhtar, le milliardaire Rinat Ahkmetov, l'a convaincu de rejoindre son club.

Celui qui est toujours aussi charismatique, qu'il porte le survêtement ou la cravate orange du club, a pris la tête de cette formation installée dans la région minière du Donbass en 2004.

A Donetsk, Lucescu a complètement remodelé son équipe et a transformé un modeste club provincial en un solide rival du Dynamo Kiev.

Titré neuf fois en Ukraine, le Shakhtar a remporté les cinq derniers championnats, mais surtout son premier titre européen, en 2009: il s'agissait de la dernière Coupe de l'UEFA, devenue depuis l'Europa League.

Le flair de Lucescu lui a permis de dénicher de nouveaux talents à l'étranger. Son effectif actuel compte ainsi 13 Brésiliens, dont la star du club Luiz Adriano, qui a égalé le record de Messi de cinq buts en un match de Ligue des champions, mais aussi inscrit le quadruplé le plus rapide de la compétition, en 17 minutes lors du match aller contre le Bate Borisov.

Cependant, tout n'a pas toujours été simple pour Lucescu en championnat où il a été critiqué pour des saisons plus décevantes en 2007 et 2008. Mais l'entraîneur a toujours su garder la confiance de ses dirigeants. Actuellement troisième du championnat ukrainien malgré les circonstances géopolitiques, le club est toujours en course pour le titre. Il espère surtout faire parler de lui en Ligue des champions, qu'il retrouve mercredi, contre un adversaire qui lui a plutôt réussi jusqu'ici, le Bate Borisov.

syu/af/adc/pgr/ig (AFP/Le Matin)

Créé: 04.11.2014, 13h09