Dimanche 12 juillet 2020 | Dernière mise à jour 08:20

alpinisme "Aucune chance" de survie pour deux alpinistes polonais sur Broad Peak (chef d'expédition)

Les chances de survie de deux alpinistes polonais ayant réussi mardi l'ascension hivernale inédite du Broad Peak (8.051 mètres) mais disparus depuis sont "inexistantes", a estimé jeudi le chef de l'expédition Krzysztof Wielicki.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après l'ascension de ce sommet du Karakoram, à la frontière entre la Chine et le Pakistan, par quatre alpinistes polonais, seulement deux, Adam Bielecki (29 ans) et Artur Malek (33 ans), ont réussi à redescendre au camp de base situé à 4.950 m d'altitude. Deux autres, Tomasz Kowalski (27 ans) et Maciej Berbeka (58 ans), ont été portés disparus.

"Il n'y a plus aucune chance. Pour garder le moral nous restons encore là à scruter la paroi", a indiqué M. Wielicki à la télévision TVN24.

"Maciej est probablement tombé dans une crevasse. On ne le retrouvera certainement pas. Il n'y a aucune trace de lui", a-t-il précisé.

"Tomasz n'est pas arrivé jusqu'au col. Il est resté du côté chinois. Ca fait 30 heures qu'il est là et il ne descendra plus. Il était déjà dans un état très faible. Il n'arrivait plus à avancer. Pendant des heures je n'ai pas arrêté de l'encourager à avancer mais il n'était plus en état de le faire", a-t-il ajouté.

"S'il avait réussi à descendre vers le col on l'aurait vu et on aurait pu tenter une action de sauvetage", selon M. Walicki.

Des membres de l'expédition sont restés à environ 7.000 mètres pour chercher des traces des alpinistes disparus et éventuellement leur porter secours. Mais une nouvelle détérioration des conditions atmosphériques est attendue dans les prochaines heures, ce qui les obligera à battre en retraite.

Sur quatorze sommets de plus de 8.000 mètres d'altitude, deux seulement n'ont pas encore été escaladés en hiver, le Nanga Parbat (8.126 m) et le K2 (8.611 m).

Les ascensions hivernales sont devenues une spécialité polonaise, les alpinistes de ce pays ayant été les premiers à escalader en hiver 10 des 14 plus hauts sommets du monde, soulignent les médias polonais.

sw/ea/bbc (AFP/Le Matin)

Créé: 07.03.2013, 12h58