Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 18:28

ski Coupe du monde - Super-G de St-Moritz: Weirather pour sa championne de maman (COMPTE RENDU)

Par Stéphanie PERTUISET ST MORITZ (Suisse), 14 déc 2013 (AFP) - L'étoile du Liechtenstein Tina Weirather, qui a hérité des gènes de champions de ses parents, a concrétisé son excellent début de saison en Coupe du monde de ski alpin en enlevant samedi le super-G de St-Moritz.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La fille des anciennes gloires du ski Harti Weirather et Hanni Wenzel ne pouvait pas faire plus plaisir à sa double championne olympique et double championne du monde de maman que de lui offrir sa victoire le jour même de ses 57 ans. "J'avais déjà acheté un cadeau, mais cette première place est le plus beau de tous les cadeaux", a souligné la blonde skieuse de 25 ans. Tina Weirather, qui a pris du volume cette saison dans les différents sens du terme, a signé la deuxième victoire de sa carrière devant la surprenante Suédoise Kajsa Kling, deuxième à 31/100e, et l'Autrichienne Anna Fenninger, à 39/100e. Si la Suissesse Lara Gut a monopolisé l'attention avec déjà quatre victoires cet automne, sa voisine du Liechtenstein est partie elle aussi en trombe. En huit courses dont elle a pris le départ, Tina Weirather est montée cinq fois sur le podium.

De quoi venir titiller au classement général Lara Gut, la patronne du circuit, sur laquelle elle ne compte plus que 37 points de retard. Après ses coups d'éclat en Autriche et en Amérique du Nord, la Suissesse était évidemment très attendue dans son propre pays. Mais la vice-championne du monde 2013, qui avait enlevé les deux premiers super-G de la saison, s'est contentée samedi de la septième place. Une déception pour elle qui sur cette même piste, il y a quatre ans, s'était offert sa toute première victoire en Coupe du monde, à 17 ans et des poussières. Cette fois, c'est la Suédoise Kajsa Kling qui a fait le spectacle. S'élançant avec le dossard 44, sur une piste par conséquent bien dégradée, la Suédoise est venue s'intercaler sur le podium entre Weirather et Fenninger alors que le trio de tête semblait joué depuis longtemps. La semaine passée à Lake Louise dans les Rocheuses canadiennes, Kajsa Kling avait déjà fait parler d'elle en s'immiscant, malgré son dossard élevé, durant les trois jours de course dans les 12 meilleures. La Suédoise se disait "la première surprise" d'avoir pour la première fois de sa carrière réussit à monter sur le podium. Le podium, Anna Fenninger semble y être abonnée cette saison en super-G, même si la redoutable Autrichienne ne s'est toujours pas imposée.

stp/jgu (AFP/Le Matin)

Créé: 14.12.2013, 15h28

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters