Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 13:49

foot Espagne - La FFF apporte "son soutien" à Zidane

La Fédération française de football (FFF) a apporté mardi "son soutien" à Zinédine Zidane, entraîneur de la réserve du Real Madrid, suspendu trois mois selon la presse par la Fédération espagnole pour avoir exercé sans avoir complètement validé son diplôme.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

"La Fédération française de football a, à nouveau, apporté son soutien à Zinédine Zidane suite à la décision de la Commission espagnole de le sanctionner pour non détention du diplôme d'entraîneur nécessaire", écrit la FFF dans un communiqué. La FFF précise qu'elle a "sollicité directement le président de la Fédération espagnole de football pour lui préciser que la décision de la Commission espagnole revient à sanctionner le choix de Zinédine Zidane de suivre le cursus français de formation pour l'obtention du BEPF, alors que les règlements de l'UEFA permettent à un entraîneur en cours de formation d'exercer son métier". "Parallèlement, la DTN (Direction technique nationale, NDLR) a renvoyé à la Fédération espagnole de football tous les éléments attestant que Zinédine Zidane suit effectivement avec professionnalisme et assiduité l'ensemble des modules de formation", ajoute la "3F". "Il est dommageable pour le football européen qu'un joueur aussi emblématique que Zidane, qui a décidé de suivre la formation française d'entraîneur, reconnue dans le monde entier, ne puisse exercer son métier comme le permet l'UEFA", indique Noël Le Graët, président de la FFF, dans le communiqué. L'icône du football français, qui s'est lancé cette saison à 42 ans dans une nouvelle carrière d'entraîneur en prenant en main l'équipe réserve du Real, a fait l'objet d'une plainte déposée contre lui par une école d'entraîneurs privée espagnole. Le président de cet établissement, le Cenafe, a accusé Zidane de ne pas disposer de la licence de niveau 3 requise pour entraîner en D3 espagnole. Le Cenafe accuse aussi l'adjoint de Zidane, Santiago Sanchez, de lui servir de prête-nom. Selon la presse espagnole, la sanction décidée par la Fédération espagnole serait de trois mois de suspension.

kn/mam (AFP/Le Matin)

Créé: 28.10.2014, 17h26


Sondage

Selon vous, qui mérite de remporter le prix "The Best FIFA"











Les chroniqueurs du Matin Dimanche