Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 21:45

Football Foot/L2/Soupçons de matches truqués - Gardes à vue et perquisitions en série

Une dizaine de personnes ont été placées en garde à vue et des perquisitions ont été menées ce matin dans le cadre d'une enquête visant des soupçons de matches de Ligue 2 truqués, a-t-on appris de sources proches de l'enquête. Les policiers ont effectué une série de perquisitions à Nîmes, Angers, Caen et Dijon et procédé à plusieurs interpellations dans les clubs de ces villes. Parmi les gardés à vue, figurent le président du Nîmes Olympique, Jean-Marc Conrad, et celui de Caen (monté depuis en L1), Jean-François Fortin. Selon les sources, les soupçons tournent autour du Nîmes Olympique, qui "aurait exercé des pressions et proposé des arrangements" afin "d'éviter la rétrogradation". Les faits visent des actes de présumée "corruption active et passive". AFP

Image: MICHEL GANGNE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

(AFPs/Le Matin)

Créé: 18.11.2014, 12h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.