Mardi 25 juin 2019 | Dernière mise à jour 21:33

Football Foot/L2 - Soupçons de matches truqués: interpellations et perquisitions en cours

Une dizaine de personnes était en garde à vue et des perquisitions en cours ce matin dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de matches de Ligue 2 truqués, ont indiqué des sources proches de l'enquête. Parmi les gardés à vue figurent le président du Nîmes Olympique, Jean-Marc Conrad, et celui du club de Ligue 1 de Caen, Jean-François Fortin, selon ces sources. Des interpellations ont été menées dans plusieurs villes de France, dont Nîmes. Les soupçons portent notamment sur ce club, dont l'actionnaire principal, Serge Kasparian, est écroué dans l'affaire du cercle de jeux clandestins Cadet, à Paris. Sept personnes avaient été mises en examen en octobre dernier, dont M. Kasparian, pour abus de confiance, blanchiment en bande organisée, association de malfaiteurs, travail dissimulé et abus de biens sociaux. A cette occasion, lors de leurs investigations autour du cercle de jeux, les enquêteurs du Service central des courses et jeux (SCCJ) ont "eu la conviction" que des matches avaient "été truqués" lors de la dernière saison de Ligue 2. AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

(AFPs/Le Matin)

Créé: 18.11.2014, 09h03


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.