Jeudi 27 juin 2019 | Dernière mise à jour 04:06

foot Mondial-2014 - Espagne: Casillas, l'interrogation après les pointillés (PAPIER D'ANGLE)

Madrid, 25 mai 2014 (AFP) - Iker Casillas devrait être le gardien titulaire de l'Espagne au Mondial-2014 mais sa performance médiocre samedi lors du sacre du Real Madrid en finale de la Ligue des champions (4-1.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

a.p.) a ravivé les doutes sur son niveau, après une saison en pointillés. Une sortie fébrile et l'Espagne tremble: son portier et capitaine, se précipitant à contretemps sur un ballon aérien, a permis au défenseur de l'Atletico Diego Godin d'ouvrir le score d'une tête lobée samedi soir à Lisbonne (36). Seule l'égalisation de Sergio Ramos dans le temps additionnel (90 3) et la prolongation victorieuse qui a suivi ont évité à Casillas la volée de bois vert que la presse espagnole lui aurait immanquablement adressé pour un tel raté. Il a néanmoins écopé d'une note de 4,5 sur 10 selon le journal Marca, la pire de son équipe. "C'est le quotidien des gardiens de but. Parfois on échoue, parfois on réussit", a dédramatisé le portier de 33 ans après avoir soulevé le trophée. "Je ne peux pas me plaindre parce que malgré mon erreur, l'équipe a relevé la tête et a pu gagner." Cette soirée mitigée risque en tout cas d'alimenter les interrogations du sélectionneur Vicente Del Bosque, qui n'a cessé de soutenir Casillas malgré un temps de jeu limité cette saison.

La confiance dont jouit le gardien et capitaine espagnol (153 sélections) est loin d'être épuisée mais il aborde la Coupe du monde avec seulement 24 matches joués en club: relégué sur le banc par José Mourinho au printemps 2013, Casillas a été confirmé dans ce statut de N.2 au Real par Carlo Ancelotti, qui lui a préféré Diego Lopez en Liga et l'a cantonné à la Coupe du Roi et la C1. Or, après avoir été solide mentalement, avec notamment un nouveau record d'invincibilité (952 minutes) entre novembre et février, Casillas a flanché samedi soir, alors que l'Espagne doit débuter dans seulement trois semaines la défense de son titre mondial. En outre, Del Bosque n'a pas vraiment d'alternative en l'absence du Barcelonais Victor Valdes, gravement blessé à un genou: Pepe Reina (31 ans, Naples) est surtout important dans la vie du groupe et le jeune David De Gea (23 ans, Manchester United) ne compte aucune sélection avec les A. En début de saison, Del Bosque avait jugé que Casillas, capitaine de l'équipe championne du monde (2010) et double championne d'Europe (2008, 2012), était un "joueur spécial" qu'il ne pouvait pas traiter sur le même plan que les autres. La logique du sélectionneur reste valable aujourd'hui mais Casillas doit rapidement redevenir "San Iker": c'est-à-dire le patron de la défense espagnole.

jed/cda (AFP/Le Matin)

Créé: 25.05.2014, 17h02


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?