Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 14:20

Football 1000 maillots Notre-Dame vendus en moins de 30 minutes

Le Paris SG a vendu des maillots floqués avec la cathédrale parisienne au bénéfice des pompiers parisiens.

Kilian Mbappé et le maillot spécial Notre-Dame.

Kilian Mbappé et le maillot spécial Notre-Dame. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Paris SG a annoncé lundi que les 1000 maillots floqués de l'image de la cathédrale Notre-Dame, ravagée par un incendie, dont le produit de la vente doit être reversée à des associations liées aux pompiers, ont trouvé preneurs en moins de trente minutes.

«500 sur Internet, 250 au Megastore et 250 sur les Champs», a détaillé le club sur son compte Twitter. «Merci à vous pour votre solidarité.»

L'équipe de Neymar a porté ce maillot hommage, orné du visuel de l'édifice à la place de l'habituel sponsor Emirates, dimanche contre Monaco (3-1) le jour de son 8e titre. Au dos de celui-ci, au lieu du nom des joueurs, il y est également écrit «Notre Dame».

L'intégralité du chiffre d'affaires issu de cette vente, alors que chaque pièce coûte 100 euros, sera reversée «à des associations liées aux pompiers», avait annoncé le PSG dimanche.

Joint lundi, le club n'a pas confirmé le montant du don.

Le club a aussi rendu hommage dimanche aux pompiers qui ont lutté contre l'incendie qui a détruit la charpente et la flèche du célèbre monument parisien le 15 avril.

Créé: 22.04.2019, 20h11

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.