Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 08:12

Football «12 + 8» en Suisse? Le oui pourrait sortir des urnes

Le 29 mai, les clubs de Swiss Football League devront dire s’ils valident la reprise de la saison et s’ils entérinent un changement de formule défendu par le LS.

Afin de convaincre les indécis, Stefan Nellen continue de faire la promotion de la formule «12 + 8» présentée par le LS.

Afin de convaincre les indécis, Stefan Nellen continue de faire la promotion de la formule «12 + 8» présentée par le LS. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le football suisse s’apprête à vivre une semaine décisive, avec deux importantes votations prévues le vendredi 29 mai, à l’occasion de l’assemblée extraordinaire de la Swiss Football League qui se tiendra au stade de Suisse, à Berne (avec un seul représentant par club afin de garantir les distances sanitaires).

Le premier sujet soumis au vote concernera la reprise, ou non, des championnats de Super et de Challenge League, suspendus depuis les 22 et 23 février. Dans le protocole de reprise des dirigeants de la SFL, quasi tous favorables à un retour sur les terrains à huis clos, la compétition reprendrait le week-end des 20 et 21 juin (il resterait alors treize journées complètes à disputer). Selon plusieurs projections, le oui devrait l’emporter, même assez nettement. Le premier cas avéré de Covid-19 en Super League - il s'agit d'un joueur du FC Lugano déclaré positif au coronavirus ce samedi - pourrait toutefois peser dans l'isoloir...

Deuxième objet soumis au vote, la proposition d’une nouvelle formule «12 + 8», marquée par l’élargissement de la Super League - avec deux promotions et aucune relégation - et défendue par le Lausanne-Sport, avec le soutien de plusieurs autres clubs latins.

«On ne veut rien imposer non plus»

Un mois après avoir voté en faveur du statu quo (10 + 10), les clubs vont-ils plébisciter la proposition vaudoise qui, pour passer, devrait recueillir au moins onze voix (majorité simple)? Vice-président du LS, Stefen Nellen en est chaque jour davantage convaincu: «Si l’on n’avait pas de chances de l’emporter dans les urnes, convient-il, on aurait déjà abdiqué. Cela fait une année que l’on est convaincu par une telle formule. On voit que notre message passe mais on ne veut rien imposer non plus. Les autres clubs doivent être convaincus par eux-mêmes.»

Avantage non négligeable de cette nouvelle formule de championnat: elle résout automatiquement l’épineux problème de la lutte pour le maintien en Super League dans la mesure où, en cas de oui dans les urnes, il n’y aurait plus de relégation, ce qui serait de nature à soulager les mal classés actuels que sont Thoune, Xamax et Sion.

Autre certitude: il n’y aurait pas de relégation en Challenge League la saison prochaine. Les promoteurs imaginent quatre tours (28 matches), puis un éventuel tour final entre les quatre premiers pour désigner le promu ainsi que le barragiste.

Un jeu de poker menteur

Alors qu’une reprise de la compétition lui assurerait une très vraisemblable promotion obtenue sur le rectangle vert, Lausanne tient pourtant mordicus à sa réforme. «On est probablement le seul club qui ne défend pas que ses propres intérêts, reprend Stefan Nellen. Dans ce dossier, on est neutre. Aujourd’hui, on sent une majorité de clubs de Challenge League sensible à nos arguments. Ne pas prendre de mesures fortes, c’est la garantie d’aller droit dans le mur compte tenu de la réalité économique de nombreux clubs.»

Quoi qu’il en soit, la formule «12 + 8» ne durerait qu’une seule saison, le temps d’organiser des états généraux du football helvétique et de mettre en place les réformes nécessaires. En tournée «électorale» ces jours-ci, Stefan Nellen continuera d’en vanter les avantages jusqu’au dernier moment dans le but de convaincre les derniers indécis. «Cette formule a des chances de passer», pronostique-t-il. Mais le dirigeant sait aussi pertinemment qu’une partie de poker menteur est engagée et que celle-ci se jouera en coulisses jusqu’au 29 mai.

Nicolas Jacquier

Créé: 23.05.2020, 18h42

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.