Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 04:09

Football En 1998, Griezmann était un redoutable chasseur d'autographes

Un document retrouvé par W9 montre que l'actuel attaquant de l'équipe de France était un grand fan des Bleus. Thierry Henry avait décelé son potentiel.

Le jeune Antoine Griezmann chasse les autographes en 1998.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A l'approche des 20 ans du sacre en Coupe du monde la France, les reportages en forme d'hommages s'accumulent sur les chaînes françaises. Avec parfois quelques moments savoureux.

C'est le cas notamment de cette séquence, diffusée sur les réseaux sociaux par W9. Retour en 1998. Pendant la Coupe du monde organisée en France, le jeune Antoine Griezmann, 7 ans, part à la chasse aux autographes avec beaucoup d'enthousiasme.

Il rencontre Thierry Henry qui lâche une phrase prémonitoire. «C'est la relève!». L'ancien icône d'Arsenal ne croyait probablement pas si bien dire puisqu'Antoine Griezmann emmènera l'attaque de l'équipe de France lors de la Coupe du monde qui débute dans quelques jours jeudi en Russie.

Créé: 12.06.2018, 14h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.