Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 04:59

Football «200'000 euros pour le match contre Malines»

Dirk Huyck, président du club belge de Waasland Beveren, a admis avoir été approché par un agent.

Le président de Waasland Beveren Dirk Huyck a admis s'être fait proposer de l'argent d'un agent.

Le président de Waasland Beveren Dirk Huyck a admis s'être fait proposer de l'argent d'un agent. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nouvelles révélations dans l'affaire de matches truqués qui éclaboussent le football belge. Les quotidiens «La Dernière Heure» et «Het Laatste Nieuws» ont en effet annoncé dans leur édition de ce samedi que le président du club de Waasland Beveren avait admis s'être fait offrir 200'000 euros par un agent.

Devant les enquêteurs, le président de Waasland Beveren Dirck Huyck a reconnu la tentative de corruption menée par l'agent de joueurs Dejan Veljkovic, portant sur deux matches du 11 mars 2018, KV Malines - Waasland Beveren et KAS Eupen - Mouscron. Il lui aurait d'ailleurs été difficile de nier les faits, puisque les enquêteurs disposaient de photos de la rencontre corruptive lors de laquelle Veljkovic proposait l'argent à Huyck.

«Veljkovic m'offrait 200'000 euros pour le match contre le KV Malines, mais j'ai refusé, a déclaré le dirigeant. Je ne voulais rien avoir à faire avec cela.» Libéré sous condition avec interdiction d'approcher le milieu du football, Dirk Huyck n'en est pas moins inculpé pour corruption et organisation criminelle.

Créé: 20.10.2018, 13h56

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.