Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 20:18

Football Débat: qui va gagner le derby de la peur?

Mercredi soir, le match opposant Sion et Neuchâtel Xamax revêt une grande importance pour la fin du championnat de Super League. A qui sourira-t-il? Nos journalistes tranchent.

Après leur dernière opposition à la Maladière, Sédunois et Xamaxiens en découdront encore mercredi soir.

Après leur dernière opposition à la Maladière, Sédunois et Xamaxiens en découdront encore mercredi soir. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?


Pourquoi Sion va gagner

Jérôme Reynard, journaliste

Neuchâtel Xamax est dans une meilleure dynamique que le FC Sion? Celle-ci a toutefois subi un coup d’arrêt samedi dernier à la Maladière face à Zurich. Pour les Valaisans, l’état d’urgence est nouveau. Les Neuchâtelois, eux, y sont habitués et reviennent de loin. La pression est sur le club de Christian Constantin? En s’étant rapprochés d’un maintien automatique, les «rouge et noir» sont forcément rattrapés par l’enjeu. Et désormais sous haute tension. C’est humain.

Et puis, on connaît les capacités du président sédunois en termes de mobilisation, de motivation. Sion joue en quelque sorte sa saison et il sera prêt à le faire. Derrière, sa supériorité intrinsèque va faire la différence. Et dans un contexte de «finale», avec un public qui jouera son rôle de 12e homme, la roue va tourner pour les attaquants valaisans, dernièrement en manque de réussite. Avec son expérience et ses qualités, Pajtim Kasami a tout d’un «man of the match».


Pourquoi Xamax va gagner

Florian Muller, journaliste

Pour avoir encore l’opportunité d’entrevoir la lumière aujourd’hui, Xamax a dû arpenter les ténèbres. Les froids reflets de la lanterne rouge, seuls lueurs dans un abîme que d’aucun lui allouaient pour de bon, ont forgé un groupe, un vrai. Car si les joueurs neuchâtelois peuvent encore espérer se sauver directement ce soir face à Sion, c’est qu’ils ont minutieusement cultivé le peu de certitudes qu’il avait au sortir de l’hiver – tous ensemble.

A Xamax, il y a une cohérence dans le plan de jeu, éprouvée sur la durée. A Xamax, il y a des joueurs prêts à faire les efforts les uns pour les autres, avec un goût certain pour le sacrifice. A Xamax, il y a des leaders fiables, capables de répondre présents lorsqu’on les attend. A Xamax, il y a un coach impliqué, qui a réussi à convaincre ses joueurs d’adhérer à son projet. Bref, Xamax a tout ce qui fait actuellement défaut à Sion.

Le club valaisan est en perdition - quatre défaites de rang. Tout l’inverse des «rouge et noir» - quatre matches, sept points. Et les deux buts encaissés en fin de rencontre face à Zurich (1-2) samedi dernier (sans Djuric et Nuzzolo, suspendus et de retour ce soir), synonyme de première défaite depuis le 6 avril, ne vont rien changer ce formidable élan collectif. Xamax a son destin en main, il ne le lâchera pas.


Et vous, qu'en pensez-vous?

Sondage

Qui remportera le derby de la peur?




Lisez tous les épisodes de la série «Derby de la peur»:

- Episode 1: Derby de la peur: comment Sion et Xamax se préparent?

- Episode 2: Xamax aime Monsieur Hänni, Sion beaucoup moins

- Episode 3: Pas de sentiments pour Freddy Chassot dans le derby de la peur

- Episode 4: Henchoz: «Un match de la peur? Pour Sion oui»

- Episode 5: On est en grave danger, en Valais c'est la grogne

Créé: 15.05.2019, 16h28

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.