Samedi 21 septembre 2019 | Dernière mise à jour 15:01

Football Stéphane Henchoz: «Ce qui compte, ce sont les points»

Le coach de Tourbillon a apprécié l’allant du FC Sion (2-1 contre Lucerne). Au-delà de la série positive des Valaisans, le Fribourgeois reconnait qu’il y a encore du boulot. Voici pourquoi

Même si tout n'est pas encore parfait, Stéphane Henchoz a apprécié la performance de son équipe contre Lucerne.

Même si tout n'est pas encore parfait, Stéphane Henchoz a apprécié la performance de son équipe contre Lucerne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Par rapport à nos derniers matches de championnat, j’ai plus aimé ce que j’ai vu. Globalement, on a sans doute livré notre meilleur match…»

Stéphane Henchoz, que l’on sait pourtant exigeant, a apprécié comme il se doit la victoire du FC Sion (2-1 contre Lucerne) permettant aux Valaisans de conforter leur place sur le podium. Tout n’a certes pas été parfait, parfois loin de là même, mais Sion en a suffisamment montré pour que son nouveau succès confirme que la direction suivie est la bonne.

«On s’est compliqué la tâche dans les arrêts de jeu (ndlr: réduction du score de Ndiaye à la 91e). Mais on n’a pas dû se reposer sur la chance ou un arrêt du gardien.» Comme l’ancien coach de la Maladière le soulignait justement, ces trois points sont «importants» parce qu’ils viennent aussi valider sa méthode de travail, axée prioritairement sur l’engagement et l’état d’esprit.

Manque de liant

Bien sûr, et comme souvent lorsqu’une équipe gagne sans avoir épaté la galerie comme son public l’aurait aimé, il a souvent été question du jeu du FC Sion, branché sur l’alternatif. Car si ses joueurs ont parfois séduit, ce qui a surtout été le cas en seconde période, ils ont aussi affiché un manque de liant qui, en d’autres circonstances, face à une opposition plus consistante que ce faible FC Lucerne, aurait pu coûter cher. «On se rend compte que l’on a encore beaucoup de travail, reprend Henchoz. On doit mieux gérer le ballon, on le perd encore trop vite si fait que l’on ne parvient pas à maîtriser le jeu. Apprendre à jouer sans ballon exige moins de temps que réussir à jouer avec.»

Comme si les points ne suffisaient pas, Sion parviendra-t-il à associer résultats et spectacle? L’éternel débat amuse son technicien: «Ce qui compte dans le monde des professionnels, ce sont les points. Après cela, dans un monde idéal, tout le monde aimerait bien ou mieux jouer, en conciliant la victoire et la manière. Mais seuls quelques clubs dans le monde, le Real Madrid ou Barcelone par exemple, peuvent exiger ça…»

Dans les moments plus difficiles de la rencontre, Sion a pu compter sur l’appui de son fidèle public. «Nos supporters voient les efforts que l’on fait, et les apprécient, même si l’on ne fait pas tout juste tout le temps. Ils voient que personne ne triche. Je suis heureux d’être le coach d’une équipe qui se bat.»

Kouassi: «Même si l’on me mettait gardien, je donnerais le maximum»

Irréprochable à l’image du «travailleur» Kasami et de Toma, le capitaine Xavier Kouassi se satisfaisait déjà d’un succès acquis dans la douleur. «En travaillant, on fait des points. Bien sûr que l’on essaie de jouer. Il y a des moments où l’on y parvient, et d’autres où c’est plus compliqué. L’objectif, c’est de rester dans le top.»

Dans le sillage de Young Boys et du FC Bâle, le FC Sion joue aujourd'hui placé. Sur le terrain, chacun interprète son rôle, parfois avec le soutien d’un coéquipier – il en résulte une solidarité nouvelle. Capitaine exemplaire, Kouassi est le premier à montrer l’exemple. «Quel que soit le poste où l’on me fait jouer, dit-il, je me donne à fond. Même si l’on me mettait gardien, je donnerais mon maximum…»

Dimanche prochain à Thoune, Kouassi donnera à nouveau son maximum. Mais pas à la place de l’excellent Fickentscher, rassurez-vous…

Créé: 25.08.2019, 20h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.