Lundi 16 septembre 2019 | Dernière mise à jour 22:04

Football Jacobacci: «À Bellinzone, c'est une autre réalité»

À la tête de l'équipe tessinoise de Promotion League, Maurizio Jacobacci accorde peu de chances à l'ACB en Coupe face à Xamax.

Maurizio Jacobacci: «Entre Xamax et Bellinzone, il n'y a pas photo.»

Maurizio Jacobacci: «Entre Xamax et Bellinzone, il n'y a pas photo.» Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Maurizio Jacobacci (56 ans) retrouve le devant de la scène. L'ancien entraîneur de Sion - il a été limogé par Christian Constantin il y a tout juste un an, juste avant un match de Coupe de Suisse contre Lausanne - profitera justement de la Coupe pour, peut-être, refaire parler de lui. Il a en effet été nommé entraîneur du FC Bellinzone à mi-août. Or, l'équipe tessinoise de Promotion League recevra NE Xamax - dont «Jaco» a porté le maillot de 1984 à 1987 - dimanche après-midi, en 16e de finale. L'occasion était belle de reprendre langue avec lui.

Alors, Maurizio, comment se porte votre équipe à quelques jours de ce match de Coupe?

Je n'ai pas trop envie de vous dire grand chose...

Ah non? Et pourquoi?

Parce que je n'ai rien lu sur Xamax! Il n'y a donc pas de raison que je vous parle de mon équipe si l'adversaire ne parle pas de lui.

Votre attitude prouve donc qu'on rêve de qualification du côté de Bellinzone...

Ici au Tessin, tout le monde se réjouit de venir assister à ce match, c'est vrai. Maintenant il faut remettre l'église au milieu du village et ne pas trop rêver. Entre Xamax et Bellinzone, il y a deux ligues de différence. Les données sont claires: Xamax est très largement favori.

Pourtant, l'histoire de la Coupe est faite de surprises...

Peut-être. Mais Xamax est plus fort techniquement, certainement plus fort physiquement, ce sera donc très difficile pour nous. Il faudrait un match extraordinaire de notre part et un match moyen de Xamax pour qu'on ait éventuellement une chance. En plus, Xamax a bénéficié de la pause des équipes nationales, ce qui n'était pas notre cas. Mais bon, on verra.

En 2008 pourtant, Bellinzone avait sorti Xamax en demi-finale (0-0 ap, 4-2 tab). Ce n'est pas un souvenir auquel vous pourriez vous accrocher?

Peut-être. Mais les données étaient différentes à cette époque. Même si Bellinzone évoluait en Challenge League, le club était professionnel. Ce qui n'est plus le cas cette saison, puisque tous les joueurs sont amateurs. Je dirige des gars qui travaillent toute la journée avant de venir s'entraîner à 18h30. C'est une autre réalité que celle du foot pro.

Et comment passe-t-on de l'une à l'autre, vous qui étiez encore à la tête de Sion il y a un an?

Il y a toujours quelque chose à prendre, que ce soit en Super League ou en Promotion League. Le tout est de savoir s'habituer à certaines situations. Mon but a toujours été le même: travailler et faire progresser mon groupe. De base, je suis un travailleur, et j'ai toujours essayé d'inculquer à mes joueurs qu'on n'obtenait rien sans rien. Et ça, c'est un message que l'on peut faire passer à tous les échelons de la hiérarchie.

Vos jeunes joueurs pourront donc profiter de ce match de Coupe contre Xamax pour, au moins, acquérir de l'expérience?

Oui. A eux de se prouver - et de me prouver - qu'ils seront bientôt capables de viser l'ascension en Challenge League. Pour l'instant, la route est barrée par Yverdon, qui est au-dessus du lot. Mais les autres équipes sont à notre portée. Un bon match contre Xamax pourrait donc nous être profitable pour la suite.

Créé: 13.09.2019, 19h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.