Mercredi 22 janvier 2020 | Dernière mise à jour 10:45

Football La Juve et l'Inter à égalité en tête

Grâce à la victoire des Turinois contre l'Udinese et au nul des Milanais, la tête de la Serie A voit double.

Higuain et Ronaldo étaient associés à Dybala.

Higuain et Ronaldo étaient associés à Dybala. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Egalité en tête ! L'Inter et la Juventus comptent toutes les deux 39 points dimanche à l'issue de la 16e journée, plus favorable aux Turinois, vainqueurs de l'Udinese, qu'aux Milanais, accrochés par la Fiorentina.

La Ligue italienne attribue la première place du classement à l'Inter, qui a une meilleure différence de buts que la Juventus, même si en Italie ce sont les résultats dans les confrontations directes qui déterminent le classement en cas d'égalité en fin de saison.

Mais à deux minutes près, l'Inter aurait été seule en tête. Les joueurs d'Antonio Conte menaient en effet 1-0 à Florence grâce à un joli but inscrit dès la 8e minute par Borja Valero, ancienne idole des tifosi de la «Viola».

Mais les Milanais n'ont jamais réussi à creuser l'écart, notamment à cause de la maladresse de Lukaku, et ils en ont été punis dans le temps additionnel, quand Vlahovic a offert un point à la Fiorentina sur un exploit personnel.

L'Inter traverse donc une période compliquée, avec deux nuls d'affilée en championnat et sa défaite de mardi en Ligue des Champions contre Barcelone, qui l'a écartée des 8e de finale.

Place au trio

La Juventus de son côté a très tranquillement pris le meilleur sur l'Udinese (3-1), ce qui lui a donc permis de rejoindre l'Inter, deux semaines après lui avoir abandonné les commandes du championnat.

Contre la modeste Udinese, Maurizio Sarri a cédé pour la première fois de la saison à la tentation de titulariser simultanément les trois stars de son attaque: Ronaldo, Higuain et Dybala.

Jusque-là, le technicien toscan n'avait lancé le trio que pour quelques minutes en cours de match, jugeant que l'équilibre de son équipe était en péril dans cette configuration.

Dimanche, il a vu que l'attelage pouvait fonctionner, au moins contre des adversaires aussi inoffensifs que les Frioulans, cibles faciles pour Ronaldo, auteur d'un doublé et manifestement de retour à son meilleur niveau.

Mais le système, au sein duquel Matuidi et Rabiot ont été des titulaires discrets, a aussi été efficace grâce aux efforts collectifs de Dybala, aligné en N.10, et Higuain.

Le premier but de Ronaldo, marqué d'un pointu du pied gauche, est ainsi intervenu après une action de Dybala (9e), alors que son doublé doit beaucoup à la passe décisive parfaite de Higuain (37e).

Juste avant la pause, Bonucci a marqué de la tête le but du 3-0 et les Turinois, infiniment supérieurs, ne se sont relâchés qu'en toute fin de rencontre, permettant à Pussetto de marquer dans le temps additionnel (3-1, 90e+4).

La Roma en profite

Derrière les deux leaders, le duel prévu lundi entre Cagliari (5e) et la Lazio Rome (3e) vaudra cher et peut permettre aux Romains de se mêler à la course au titre.

En attendant, la bonne opération a été réussie dimanche par l'AS Rome, qui s'est glissée à la 4e place, la dernière à offrir une place en Ligue des Champions. Les Romains étaient opposés à la Spal, lanterne rouge, et même s'ils ont été menés au score, ils se sont très logiquement imposés (3-1).

L'équipe de Ferrare est passée en tête un peu par hasard, sur un penalty réussi juste avant la pause par Petagna après une erreur d'inattention de Kolarov.

Mais en deuxième période, Pellegrini d'un tir dévié par Tomovic, Perrotti lui aussi sur penalty et enfin Mkhitaryan ont concrétisé la supériorité des giallorossi.

L'équipe de la capitale repousse encore un peu plus loin Naples (8e à 11 points du Top 4), battu samedi par Parme, et creuse un petit écart sur l'Atalanta (6e).

Après sa superbe qualification pour les 8e de finale de la Ligue des Champions mercredi, l'équipe de Bergame est en effet tombée à Bologne (2-1) et se retrouve 6e à quatre longueurs de la Roma.

De son côté, l'AC Milan a tristement honoré ses 120 ans d'histoire, fêtés ce dimanche à San Siro, avec un match nul 0-0 face à Sassuolo. Les rossoneri restent englués à la 10e place.

Créé: 15.12.2019, 23h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.