Samedi 4 juillet 2020 | Dernière mise à jour 19:51

Football Le LS va commencer à trembler

Le Lausanne-Sport n’a plus que 8 points d’avance sur GC! La faute à un nouveau match sans saveur contre le Stade Lausanne-Ouchy (0-0), lors de la 27e journée de Challenge League.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a encore 11 jours, le club de la Pontaise avait 15 longueurs de bonus sur les Grasshopper, il licenciait son directeur sportif Pablo Iglesias et son responsable du scouting Léonard Thurre. Les têtes pensantes d’Ineos pensaient alors, sûrement, préparer ainsi à l’avance leur future saison dans l’élite. Sauf que le football est taquin.

Mardi, le LS s’est mis lui-même sous pression, en concédant un nouveau triste nul, face à son voisin du Stade Lausanne-Ouchy qui n’a pourtant plus rien à gagner cette saison cette fois. Avec le succès combiné de Grasshopper contre Wil (4-1), la troupe de Giorgio Contini commence à franchement sentir le vent du boulet. Le club zurichois a comblé presque la moitié de son retard, alors qu’il reste 9 parties à jouer et 27 points à distribuer.

Turkes blessé

Inoffensif pendant le premier quart de la partie, le LS a en plus eu le malheur de perdre sur blessure à ce moment-là son avant-centre Aldin Turkes - avec la suspension d’Andi Zeqiri, ce sont ainsi 30 buts inscrits par Lausanne cette saison qui n’étaient plus “disponibles” sur le pré. Avant cela, ce sont même les Stadistes qui avaient été les plus dangereux, sur deux coups de pied arrêtés qui avaient frôlé les montants.

Heureusement pour le club du haut de la ville, Dan Ndoye est revenu de l’infirmerie et a sonné la révolte. A deux reprises, dans la même 28e minute, il a frôlé l’ouverture du score. Le futur Niçois a d’abord manqué le cadre, avant d’échouer sur Joao Barroca sur un ballon qu’il avait lui-même récupéré. A la 70e, c’est encore lui qui s’est offert la meilleure occasion de la partie. Sa frappe de 16 mètres est passée juste à côté.

La jeune star lausannoise n’a malheureusement pas été suivie par ses coéquipiers et le petit millier de spectateurs présent a déjà commencé à trouver le temps long avant la pause. Dès l’entame de la 2e période, c’est même Juan Manuel Parapar qui a servi en retrait Yanis Lahiouel à l’entrée des 5 mètres. Ce dernier n’a pas réussi à cadrer. Une nouvelle action pour le SLO qui a déclenché une première vraie salve de sifflets.

Les abonnés de la Pontaise n’avaient plus la force de houspiller les leurs au coup de sifflet final. Surtout que Thomas Castella a sauvé la petite mise des siens à la 86e et qu’Anthony Koura a manqué une montagne format Everest tout au bout des arrêts de jeu...

Robin Carrel, Lausanne


Lausanne-Sport - Stade Lausanne-Ouchy 0-0 (0-0)

Stade de la Pontaise, 1000 spectateurs. Arbitres: Jancevski, Hartmann/Küng..

Lausanne-Sport: Castella; Boranijasevic (84e Nanizayamo), Monteiro, Bares, Flo; Kukuruzovic; Geissmann (84e Puertas), Schneuwly (61e Pasche); Ndoye, Turkes (23e Koura), Oliveira (61e Schmidt). Entraîneur: Giorgio Contini.

Stade Lausanne-Ouchy: Barroca; Danner, Hajrulahu, Le Pogam, Tavares; Laugeois (72e Gaillard), Abdullah; Parapar (81e Delley), Gazzetta (68e Amdouni), Ndongo (81e Perrier); Lahiouel (72e Maletic). Entraîneur: Stefano Maccoppi.

Notes: Lausanne sans Loosli (blessé), Dominguez, ni Zeqiri (suspendus). Le SLO sans Mutombo, ni Eleouet (blessés). Avertissements: Tavares (61e, jeu dur), Schmidt (71e, jeu dur).

Créé: 30.06.2020, 22h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.