Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 18:28

Football Le Mexique se promène, les Etats-Unis s'égarent

Le Mexique est quasiment assuré de participer au dernier tour des éliminatoires de la zone Concacaf pour le Mondial-2018.

Le Mexique caracole en tête de son groupe .

Le Mexique caracole en tête de son groupe . Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Mexique a remporté le match face au Canada (3-0) vendredi, tandis que les Etats-Unis ont sombré au Guatemala (2-0). Le Mexique caracole en tête de son groupe avec un score parfait de neuf points en trois matches: il a surclassé le Canada à Vancouver, enchaîné un 16e match de suite sans défaite et soigné sa différence de buts, puisqu'il n'a toujours pas encaissé le moindre but.

L'inévitable Javier Hernandez, ou Chicharito, a ouvert la marque à la 31e minute et «El Tri» peut empocher son billet pour le 5e et dernier tour dès mardi en cas de succès devant son public face au Canada.

L'autre poids lourd de la Concacaf, les Etats-Unis, est en revanche dans une position beaucoup plus précaire : accrochés par Trinité-et-Tobago (0-0) en novembre, l'équipe dirigée par Jürgen Klinsmann a cette fois bu la tasse à Guatemala City, concédant la première défaite de son histoire dans des éliminations pour une Coupe du monde face à cette sélection, 95e mondiale.

Défense américaine

Après seulement un quart d'heure, Team USA était mené 2 à 0 et n'a ensuite pas réussi à revenir dans la rencontre.

Rafael Morales a ouvert la marque en reprenant de la tête un corner à la 7e minute, puis Carlos Ruiz a pris de vitesse la défense américaine, surpris par le dégagement du gardien guatémaltèque, pour fusiller Tim Howard, titularisé pour la première fois depuis le Mondial-2014, à la 15e minute.

«C'est très décevant, a regretté Klinsmann. Au niveau international, il n'est pas possible de faire les erreurs qui ont conduit aux deux buts. On s'est ensuite créé des chances de marquer, mais sans les concrétiser».

Les Etats-Unis sont rétrogradés à la 3e place de leur groupe et accusent trois points de retard sur Trinité-et-Tobago, difficile vainqueur de St Vincent (3-2), et deux de retard sur le Guatemala.

La réception du Guatemala mardi à Columbus (Ohio) est capitale pour l'avenir des Etats-Unis et peut-être de Klinsmann, de plus en plus ouvertement critiqué.

Enfin le Costa Rica reste leader du groupe C après avoir abandonné ses premiers points après son nul à Kingston face à la Jamaïque (1-1).

Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour le 5e et dernier tour qui se dispute sous la forme d'un championnat, dont les trois premiers seront directement qualifiés pour le Mondial-2018 en Russie. (afp/nxp)

Créé: 26.03.2016, 07h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.