Jeudi 13 décembre 2018 | Dernière mise à jour 00:21

Football Le travail foncier estival, très peu pour lui

La femme de Stefan Kiessling, ex-joueur du Bayer Leverkusen, passait les tests physiques à la place de son mari.

Stefan Kiessling et sa femme Norina.

Stefan Kiessling et sa femme Norina. Image: Stefan Kiessling Instagram

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est l'avantage d'être à la retraite ou quasi. Désormais joueur en Kreisliga, l'équivalent de la 8e division allemande, après avoir fait une très grande partie de carrière chez le Bayer Leverkusen (2006-2018), Stefan Kiessling peut ressortir des vieux dossiers. Et il a livré une anecdote sympa à «Sport Bild» sur sa façon de gérer les préparations physiques lors de l'intersaison.

L'ex-attaquant, auteur de 162 buts en 444 matches en douze ans avec le Bayer, a avoué son goût peu prononcé pour la partie «cardio» au moment de la période estivale. A tel point que l'Allemand de 34 ans faisait parfois faire le sale boulot à... sa femme Norina. «On disposait d’un moniteur sur lequel nos fréquences cardiaques lors des courses étaient enregistrées, raconte Kiessling. Etant donné que ma femme était très sportive, elle enfilait parfois le moniteur à ma place. Et personne ne pouvait se douter qu'elle faisait ça pour moi.»

S'il a quitté - à haut niveau - les terrains depuis la fin de l'exercice 2017/2018, Stefan Kiessling travaille désormais pour son club de cœur en tant qu'assistant du directeur sportif Rudi Völler. Et il assume ses propos. «Je n'ai jamais fait 100% des courses pendant les périodes de préparation. Pas une seule fois», poursuit-il, avant de conclure avoir bien profité de ses premières vacances de néo-retraité. «On était au Mexique et j'ai dit à ma femme 'Chérie, je ne vais pas au gymnase aujourd'hui, je préfère rester sur la plage'.»

(nxp)

Créé: 06.12.2018, 15h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.