Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 11:17

Football Une certaine fraîcheur offensive souffle sur Tourbillon

Entre le retour en forme de Patrick, l'arrivée réussie de Stojilkovic et les entrées convaincantes de Doumbia, l'attaque du FC Sion surprend en bien.

Comme au premier tour, Patrick n'a pas tardé à ouvrir son compteur en 2020.

Comme au premier tour, Patrick n'a pas tardé à ouvrir son compteur en 2020. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a les résultats et les performances, qui peuvent être interprétés, retournés dans tous les sens et desquels on peut tirer à peu près tout ce qu'on veut, bon comme mauvais. Et puis, il y a les signes qui ne trompent pas. Le match nul 1-1 obtenu (ou concédé) par le FC Sion dimanche contre Zurich est à ranger dans la première catégorie. L'attitude montrée par le duo offensif Patrick - Filip Stojilkovic, elle, appartient assurément à la seconde.

Au sein d'une équipe à qui l'on reproche souvent - à raison - son manque de révolte, les deux attaquants ont donné le sentiment de vivre chaque phase de jeu bercés par leurs émotions. De vraies émotions, positives, qui trahissait une réelle envie de bien faire. Les mauvaises langues diront que c'est ce qu'on attend de n'importe quel joueur de Super League. Sans doute. Reste qu'il faut aussi savoir se réjouir de ce constat.

L'image de la révolte

Ainsi a-t-on pu observer Filip Stojilkovic s'arracher les cheveux pour avoir raté un geste important devant le but, s'excuser, être rattrapé dans la foulée par le jeu qui continuait sans lui et taper un sprint pour se replacer. Puis récidiver, encore et encore, avec la même volonté de finir par faire tourner la roue dans le bon sens. Pour lui. Pour son équipe. Si c'est inquiétant que la révolte vienne d'un gamin de 20 ans, tout droit venu de Challenge League? À vrai dire, on a bon espoir que, sous la férule de Ricardo Dionisio, cette attitude devienne commune à tout un vestiaire. Ou, disons, au moins à une bonne partie de celui-ci.

Offensivement en tout cas, cela sonne comme un vent de fraîcheur bienvenu dans les rangs valaisans. Et le transfert de Filip Stojilkovic n'est pas seul responsable là-dedans. Patrick fait aussi partie des joueurs sortis du terrain, dimanche contre Zurich, en ayant donné envie aux suiveurs du FC Sion de très vite le revoir à l'oeuvre. Le Brésilien a livré une prestation intéressante et, surtout, il s'est montré décisif. Dans la droite lignée de ce qu'il avait très brièvement eu le temps de démontrer en tout début de saison.

Un système qui fait la part belle aux attaquants

«Avec Filip, on a un peu le même profil. Ça aide aussi à se comprendre sur le terrain», glisse le Sud-Américain de 21 ans, buteur pour son premier match de Super League le 19 juillet dernier contre Bâle avant de se blesser en fin de rencontre et de manquer les trois mois suivants. Non, Patrick Luan, de son nom complet, n'a pas eu l'occasion de trop faire parler de lui à l'automne. Mais son début d'année dit une chose: ce n'est que partie remise.

«C'est aussi le système prôné par le coach qui nous met en avant. Il existe une réelle volonté d'aller vers l'avant. C'est plaisant pour un joueur comme moi», apprécie le Brésilien, qui ne manque pas de profiter de l'expérience d'éléments comme Seydou Doumbia pour progresser. La petite heure de jeu, répartie entre le déplacement de Thoune et la réception de Zurich, disputée par l'Ivorien depuis la reprise? Convaincante et assez étrangement pas récompensée par un but ou une passe décisive.

Une anomalie qu'il pourrait corriger dès samedi contre Young Boys. Parce que Sion ne se déplacera certainement pas dans la capitale pour défendre.

Créé: 07.02.2020, 09h59

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.