Dimanche 5 avril 2020 | Dernière mise à jour 18:10

Football Young Boys avait tout anticipé

La fragilité de Johan Djourou, les faiblesses défensives sur les côtés, le pressing: les Bernois ont su profiter des failles du FC Sion pour faire la différence (1-0).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tout aurait pu s’effondrer. En l’espace de quelques secondes, tout ce que le FC Sion tente de mettre en place depuis le début de l’année a bien failli être très sérieusement remis en question. D’abord, il y a eu cette ouverture du score tombée sèchement, à la 10e minute déjà. À peine le temps pour les Valaisans de s’en remettre que Johan Djourou devait déjà quitter le terrain (13e). Sale première titularisation en Super League pour le défenseur central genevois, touché aux ischios. Quoi qu’il en soit, la porte était grande ouverte et les Sédunois, à ce moment-là, donnaient l’impression d’être sur le point de se ramasser une sérieuse claque.

Ils ne se sont pas liquéfiés

Si Sion avait fini la rencontre avec trois, quatre ou cinq buts dans sa valise? Tout le monde a déjà vu le schéma un millier de fois. Un point en trois matches, dont une défaite face à la lanterne rouge et une déculottée: ce n’est pas exactement le genre de situation que laisse passer Christian Constantin, qui aurait assurément trouvé le moyen de se faire un peu plus grand avant le derby de samedi prochain contre NE Xamax. Moins de pouvoir au coach, plus au président: à Tourbillon, toutes les fins commencent comme ça.

Sauf que, passé ce premier quart d’heure de malheur, les Valaisans ne se sont pas liquéfiés. Bien sûr, ils ont passé leur samedi soir à courir et à souffrir face au double champion en titre, ce qui n’est pas vraiment une surprise. Surtout que les Bernois avaient parfaitement préparé leur coup. Le pressing que tente d’instaurer Ricardo Dionisio depuis son arrivée? Complètement nullifié par l’aisance technique et tactique des Jaune et Noir, qui n’ont pas attendu avant de mettre à l’épreuve Johan Djourou. Jean-Pierre Nsame ne lui a rien épargné et il n’a fallu qu’une douzaine de minutes pour que le Genevois soit rattrapé par ses limites physiques. Pari perdu pour le FC Sion, remporté haut la main par Young Boys.

Reste qu’à l’image du remplaçant de l’ex-international, Jan Bamert, les Sédunois ont tenté de chatouiller l’ogre bernois (on pense notamment aux quatre occasions de Patrick en première mi-temps, dont cette immense opportunité manquée à la 35e) et s’en sont finalement «sortis» avec une courte défaite 1-0. Un revers qui ne vaut pas de point mais qui devrait permettre à tout le monde de travailler un peu plus sereinement la réception de Xamax.

Bientôt une arrivée

«Après une défaite, je ne peux qu’être fâché. Les bonnes intentions, les chances de buts, c’est bien. Mais maintenant, il faut des points. Et corriger certaines choses. Aujourd’hui, on a laissé nettement trop d’espaces sur les extérieurs à YB», a réalistement lancé Ricardo Dionisio après la rencontre. L’unique réussite du match est d’ailleurs tombée à la suite d’un centre venu de la gauche. Ce qui n’est pas un hasard. On apprécie l’attitude de Quentin Maceiras, mais ses limites se voient quand même d’assez loin dans ce genre d’affrontement.

Le FC Sion le sait, et le club valaisan pourrait boucler son mercato en intégrant Dimitri Cavaré à son effectif. Le latéral droit guadeloupéen de Barnsley, en Championship, doit encore passer la visite médicale, mais sa venue est vivement souhaitée.

En espérant qu’elle puisse aider à résoudre deux problèmes constants. Le premier, c’est ce manque de poids dans le jeu aérien offensif. Samedi, les Sédunois ont obtenu quatre corners et plusieurs coups francs excentrés intéressants. Aucun ne s’est transformé en occasion dangereuse.

Embêtant plus que dramatique. Ce qui est nettement plus pénalisant, ce sont des buts encaissés dans les premiers instants. Troisième et quatrième minutes contre Thoune, neuvième contre Zurich, dixième face à Young Boys. Ce FC Sion-là peut assurément parcourir plus de chemin que celui du premier tour. S’il pouvait éviter de partir de plus loin, par contre…

Florian Vaney, Berne

Pour les détails du match, cliquez ici.

Créé: 09.02.2020, 10h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.