Samedi 18 janvier 2020 | Dernière mise à jour 11:38

Football Adryan abandonne son équipe pour jouer au poker

Blessé, le Brésilien du FC Sion a passé sa fin de semaine à Divonne alors qu’il était tenu de se présenter à Tourbillon. Il sera convoqué et sanctionné.

La feuille de compétition avec, tout en haut, le nom d'Adryan Tavares. (Image: Instagram)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Accroché à son téléphone sans fil, Barthélémy Constantin, le directeur sportif du FC Sion, est courroucé. La raison: lundi matin, sur son compte Instagram, il a découvert qu’Adryan avait passé sa fin de semaine au Casino de Divonne, où il a remporté 17'000 euros dans un tournoi de poker.

Blessé, le joueur brésilien n’était pas éligible pour le match du championnat de Super League gagné par les Sédunois contre Zurich samedi (1-0). «Notre règlement d’équipe est clair, explique Barthélémy Constantin. Les joueurs blessés et suspendus sont tenus de se présenter à tous les matches à domicile, sauf s’ils ont reçu une autorisation exceptionnelle. Adryan n’avait formulé aucune demande et était donc tenu de se rendre au stade.»

Ainsi que le relate le site du «Nouvelliste», l’absence d’Adryan à Tourbillon a suscité l’étonnement dans le public et sur les réseaux sociaux. «Nous n’allons pas en rester là, promet Constantin. Avant le prochain match de championnat, qui aura lieu jeudi à Thoune, le joueur sera convoqué et sanctionné à l’interne.»

Créé: 01.04.2019, 22h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.