Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 08:48

Football Bigon: «L'Italie en vert? N'importe quoi!»

L'ancien entraîneur italien du FC Sion est franc fou: «On ne joue pas avec les couleurs historiques d'une nation.»

Alberto Bigon ne supporte pas l'idée que l'Italie puisse jouer en vert samedi.

Alberto Bigon ne supporte pas l'idée que l'Italie puisse jouer en vert samedi. Image: Keystone

Galerie photo

L'Italie passe au vert

L'Italie passe au vert La Squadra ne sera plus azzurra samedi, à Rome, à l'occasion du match Italie - Grèce.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Samedi soir, l'Italie recevra la Grèce et tentera de décrocher une septième victoire consécutives dans les éliminatoires pour l'Euro. Mais la Squadra ne sera azzurra que par le nom: elle jouera en effet... en vert!

Un kit spécial, appelé «Renaissance», a en effet été choisi par l'équipementier de l'Italie (Puma) pour mettre en valeur le travail de formation accompli au sein de la Fédération italienne de football (FIGC). Et ce kit est à dominance verte! «Le vert symbolise l'immense travail que nous sommes en train d'accomplir avec nos jeunes joueurs, a justifié le président de la FIGC Gabriele Gravina. Nous voulons célébrer la renaissance du football italien avec une couleur qui ne remplace pas le bleu, mais qui le rend plus lumineux.»

De l'autre côté des Alpes, cette innovation ne passe pas très bien. On a ainsi joint l'ex-entraîneur du FC Sion - et ancien international espoirs italien - Alberto Bigon (73 ans), qui ne nous même pas laissé terminer notre première phrase: «L'Italie en vert, on n'aime pas ça, ici! C'est n'importe quoi! Voilà, je vous ai tout dit, comme ça vous savez....»

Bigon marque une pause... avant d'éclater de rire. Puis de redevenir sérieux, et d'étayer son propos: «Qu'est-ce qui symbolise le maillot de l'équipe d'Italie? C'est l'azzurro, le bleu, en français. On a grandi avec cet azzurro en Italie. J'ai joué dans toutes les sélections espoirs de l'Italie, j'ai toujours porté un maillot bleu - ou blanc à l'extérieur. J'étais à Wembley quand l'Italie s'y est imposée pour la première fois contre l'Angleterre (ndlr: 1-0 en 1973), j'avais un maillot bleu sur les épaules, évidemment.»

Le précédent de 1954

Quand on lui glisse que Puma réalise un joli coup de marketing, il rétorque: «Peut-être, oui. Etant entendu que tout le monde en Italie possède déjà un maillot bleu, il faut chercher un artifice pour vendre de nouveaux maillots! Il y a peut-être plein de bonnes raisons pour ces gens, mais moi, franchement, je ne vois pas lesquelles.»

On lui fait cependant remarquer qu'il y a du vert dans le drapeau italien, il rétorque immédiatement: «Oui, mais il y aussi du blanc et du rouge. Donc vert tout seul, ça ne rime à rien. Tenez: le club de golf dont je suis membre possède trois parcours de neuf trous. Il y a le parcours blanc, le parcours rouge, et le parcours jaune initial a été renommé parcours vert. Comme ça, nous correspondons à notre drapeau national. Mais en football, les tifosi ont de l'amour pour le tricot azzurro, pas pour un maillot vert. On ne peut pas jouer avec les couleurs historiques d'une nation.»

Une nation qui a toujours joué en bleu, à l'exception de la période fasciste durant laquelle elle évoluait en noir (fin des années 1930). Et d'un match en 1954 contre l'Argentine (victoire 2-0 à Rome), où elle était en... vert!

Renaud Tschoumy

Créé: 09.10.2019, 17h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.