Samedi 23 septembre 2017 | Dernière mise à jour 23:20

Football Un arbitre FIFA suspendu à vie pour manipulation

Le Ghanéen Joseph Odartei Lamptey a été sanctionné pour son comportement lors du match de qualification pour le Mondial en Russie entre l’Afrique du Sud et le Sénégal.

Un arbitre FIFA a été suspendu à vie pour manipulation.

Un arbitre FIFA a été suspendu à vie pour manipulation. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'arbitre ghanéen Joseph Lamptey a été suspendu lundi à vie par la FIFA. Il a manipulé le résultat du match Afrique du Sud-Sénégal (2-1) le 12 novembre, en qualifications du Mondial 2018.

Le 22 novembre, la Confédération africaine (CAF) avait décidé de suspendre Joseph Lamptey pour 3 mois pour «avoir accordé un penalty pour une main qui n'existait pas«. Après enquête de la FIFA, le directeur de jeu a été reconnu coupable de «manipulation» d'un match, pour avoir «influencé illégalement le résultat».

En revanche, «toutes les charges pesant sur l'arbitre ghanéen David Lionheart Nii Lartey Laryea, dont le comportement a également fait l'objet d'une enquête, ont été rejetées» par l'instance disciplinaire de la FIFA. (ats/Le Matin)

Créé: 20.03.2017, 15h20


Sondage

Comprenez-vous la réaction de Christian Constantin envers Rolf Fringer?




Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.