Dimanche 21 juillet 2019 | Dernière mise à jour 17:21

Football «L'arbitre m'a promis de siffler deux penalties»

C'est ce qu'affirme l'attaquant scandinave Marcus Berg en revenant sur le match de Ligue des Nations Turquie-Suède.

Marcus Berg (de face) a lancé une véritable bombe.

Marcus Berg (de face) a lancé une véritable bombe. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les révélations de Marcus Berg dans le journal suédois «Aftonbladet» n'ont pas fini de susciter polémique et suspicion. Elles ont secoué - et comment! - le monde du ballon rond, déjà passablement ébranlé, ces dernières semaines, par d'autres affaires peu reluisantes ou carrément sordides.

Pour rappel, la Suède s'était imposée 0-1 samedi à Eskisehir, préfecture de la province turque du même nom, dans le cadre de la troisième division de la Ligue des Nations. Une défaite préjudiciable pour la Turquie, condamnée à évoluer en Ligue D lors de la prochaine édition de cette nouvelle compétition instaurée par l'UEFA.

Marcus Berg a déclaré en substance: «À la mi-temps, je suis allé parler à l'arbitre pour protester pour une faute dont j'avais été victime et non sifflée. Je lui ai fait part de mon point de vue et il m'a répondu: je vais voir les images et si je constate la faute, je vous accorderai deux penalties en seconde période.»

Or, et c'est là que le bât blesse, l'arbitre roumain M. Istvan Kovacs a bel et bien signifié un penalty pour la Suède aux retour des vestiaires des deux équipes, suite à une faute d'un défenseur turc sur (ça ne s'invente pas)... Marcus Berg!

Aux dernières nouvelles, la Fédération turque - qui n'a que modérément apprécié les déclarations de l'attaquant suédois - envisage de déposer une réclamation auprès de l'UEFA. Reste à savoir si M. Kovacs s'est adressé au joueur d'une manière prémonitoire ou s'il l'a fait sur le ton de la plaisanterie. Toute la question est là...

Créé: 19.11.2018, 18h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.