Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 00:03

Football Un baptême en Autriche au lieu de la fête du titre à Saint-Gall

Il y a 20 ans, Jörg Stiel fêtait le titre du FC Saint-Gall sur un banc avec une bière à la main. L’entraîneur du LS Giorgio Contini, son ex coéquipier à l’époque, n’était pas bien loin et se souvient.

Il y a 20 ans, le gardien Jörg Stiel était au baptême de sa fille lorsque le FC Saint-Gall a été sacré champion de Suisse.

Il y a 20 ans, le gardien Jörg Stiel était au baptême de sa fille lorsque le FC Saint-Gall a été sacré champion de Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’était il y a 20 ans, le 21 mai de l’an 2000. Le FC Saint-Gall était couronné champion de Suisse pour la première fois depuis 1904, la dernière aussi à ce jour. Un titre remporté contre toute attente à trois journées de la fin du championnat grâce à une victoire 2-1 obtenue la veille à Lucerne.

«Nous avions commencé la saison comme outsider, avec une équipe qui n’avait pas vraiment de stars», se souvient Giorgio Contini, l’actuel entraîneur du Lausanne-Sport, croisé jeudi après-midi à la Pontaise lors de la reprise des entraînements du LS.

Giorgio Contini, dans ses oeuvres à Saint-Gall en l'an 2000.

«L’entraîneur Marcel Koller est arrivé en provenance de Grasshoppers et nous a transmis son ADN et sa mentalité de gagnant, poursuit Contini. Nous avons ensuite réussi un parcours extraordinaire qui nous a permis d’aller jusqu’au bout. Personne n’attendait à ce que nous réussissions de telles choses.»

Pour que le trophée revienne au FC Saint-Gall, le FC Bâle des Murat Yakin, Pascal Zuberbühler et autre Benjamin Huggel devait égarer au moins un point à Genève face à Servette. Les joueurs saint-gallois, dans l’éventualité de fêter le titre prématurément, prirent place devant un grand écran sur un balcon de la place du marché de la ville pour suivre le match à distance.

Leur capitaine, Jörg Stiel, faisait toutefois partie des absents ce jour-là. L’ancien portier de l’équipe de Suisse à l’Euro 2004 se trouvait en Autriche pour le baptême de sa fille Indira. Le gardien et capitaine du FC Saint-Gall (32 ans à l’époque) était entouré de 35 invités dont quelques coéquipiers du FCSG, comme l’actuel entraîneur du Lausanne-Sport Giorgio Contini. «Le baptême avait été planifié environ trois mois après la naissance de ma fille, a raconté Stiel sur blick.ch. A vrai dire, personne n’aurait pu imaginer que nous pourrions devenir champions à trois journées de la fin du championnat.»

Le résultat à la radio

A Genève pendant ce temps, le FC Bâle menait 0-1 grâce à un but de Didier Tholot inscrit à la 26e minute. Le FCB filait vers la victoire et tout portait ainsi à croire que les Saint-Gallois devraient encore cravacher jusqu’au terme de la saison avant de pouvoir mettre les mains sur la coupe de champion. Jusqu’à ce que le Slovène du Servette FC Ermin Sirjak égalise à… deux minutes de la fin du temps réglementaire et offre indirectement le titre aux Saint-Gallois.

«Nous étions au baptême de la fille de Jörg Stiel, de l’autre côté de la frontière en Autriche, se rappelle Giorgio Contini. A l’époque, le seul moyen de suivre un match était la radio. J’ai été le premier à apprendre que le match était terminé à Genève et que le résultat nous était favorable. J’ai commencé à fêter comme un fou et Jörg m’a demandé: mais qu’est-ce qui se passe là? Je lui ai dit : c’est bon, on est champions, on peut encore une bouteille ! En tout cas, il y avait ce jour-là sur la table tout ce qu’il fallait pour bien fêter un titre! C’était un grand moment.»

Quant à Jörg Stiel, submergé par l’émotion, il a avoué s’être retiré quelques instants à l’extérieur pour savourer une bière bien méritée tout seul sur un banc. «Je l’ai descendue en quelques secondes, a confié l’actuel entraîneur des gardiens de Xamax. Qu’est-ce que c’était bon!»

Pendant ce temps, la ville de Saint-Gall en délire se parait de vert et de blanc pour fêter – sans Stiel ni Contini – un titre de champion historique.

Cyrill Pasche et Robin Carrel

Créé: 21.05.2020, 16h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.