Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 09:58

Football La Belgique première qualifiée pour l'Euro 2020

En atomisant Saint-Marin 9-0, jeudi soir, les Diables Rouges ont validé leur billet pour la phase finale de la compétition continentale.

Yari Verschaeren et la Belgique s'en sont donnés à cœur joie contre Saint-Marin.

Yari Verschaeren et la Belgique s'en sont donnés à cœur joie contre Saint-Marin. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une belle ambiance à domicile, de nombreux buts et la primauté de la qualification pour l'Euro 2020: la Belgique, qui a battu Saint-Marin 9-0, a connu une soirée faste jeudi à Bruxelles.

Efficaces dans la construction, les Belges ont péché à la finition dans la première demi-heure. La défense des visiteurs a fini par céder à la 28e, sur une puissante frappe de Romelu Lukaku.

La Russie reste menaçante

Fissurée par ce 50e but du Belge sous le maillot des Diables rouges, la digue érigée par les hommes de Franco Varrella a complètement explosé dans le quart d'heure suivant. Frappe victorieuse de Chadli aux 20 mètres (31e), centre-tir de Lukaku dévié par la défense adverse (35e), avant un doublé de ce même Lukaku (41e), un nouveau but contre son camp (43e) et un dernier de Tielemans (45e) pour conclure la déferlante rouge... à la mi-temps, le ticket belge pour l'Euro n'avait plus qu'à être poinçonné.

La deuxième période a été à l'avenant, mais les assauts des Diables se sont heurtés à la résistance héroïque de Benedettini, le gardien de Saint-Marin. Benteke (79e), Verschaeren sur penalty (84e) et Castagne (90e) se sont néanmoins chargés de corser l'addition.

Le contrat est donc rempli pour les Belges. Qualifiés pour la première fois devant leur public, les Belges disputeront l'an prochain leur 4e compétition internationale de rang. Et d'ici là? «Ce qui importe, c'est de finir en tête du groupe», a estimé mercredi Roberto Martinez.

Avec trois points de retard sur les Diables Rouges, grâce à sa large victoire contre l'Ecosse (4-0), la Russie reste menaçante, d'autant que les deux pays doivent encore s'affronter le 16 novembre à Saint-Pétersbourg.

Les Pays-Bas sur le tard

Les Pays-Bas ont tardé jeudi à Rotterdam pour battre l'Irlande du Nord (3-1) et faire un pas vers la qualification après deux phases finales consécutives ratées. Les Oranje ont longtemps buté sur des Nord-Irlandais regroupés dans leur surface et exerçant un pressing étouffant au milieu de terrain. Ils ont même cru un temps être rattrapés par leurs vieux démons et subir l'humiliation d'une défaite. C'est en effet le Nord-Irlandais Magennis qui a ouvert le score (75e) d'une tête piquée à bout portant, après des erreurs en défense de Blind et de Ligt.

Mais les espoirs de la jeune sélection de Ronald Koeman se sont sortis du traquenard. D'abord par Depay, l'attaquant lyonnais poussant au fond un ballon bien servi dans la surface (80e). Puis par de Jong, qui a pris les trois points dans le temps additionnel. Une fois la messe dite, Depay s'est offert un doublé en toute fin de rencontre.

De quoi souffler pour les Néerlandais, encore traumatisés par leurs échecs successifs à se qualifier pour l'Euro 2016 et le Mondial 2018. Au classement, ils remontent en tête du groupe C, à égalité de points avec l'Allemagne et l'Irlande du Nord (12), et le calendrier doit en principe leur permettre de tenir leur rang.

La Croatie y est presque

Dans le groupe E, la Croatie, a aussi fait un bon pas vers l'Euro en battant la Hongrie 3-0. Avec 13 points, elle en compte trois de plus que la Slovénie, accrochée à domicile par le pays de Galles. Derrière, les Hongrois sont à 9 points et les Gallois à 7, mais avec un match en moins.

La Pologne a repris sa marche en avant dans le groupe G, avec sa victoire contre la Lettonie, bonne dernière du groupe et toujours à la recherche de ses premiers points. L'inévitable Robert Lewandowski, a inscrit les 3 buts de son pays, et a atteint la barre des 60 buts pour sa sélection.

L'Autriche, qui a battu Israël 3-1, s'est emparée de la deuxième place, à la faveur de la défaite de la Slovénie, désormais 4e, contre la Macédoine (2-1), qui passe troisième.

Créé: 10.10.2019, 22h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.