Jeudi 13 décembre 2018 | Dernière mise à jour 17:33

Football Bâle et Zurich devront en découdre

La rencontre du 3 mars dernier en Super League, interrompue à cause d'une panne d'électricité au Parc St-Jacques, devra être rejouée.

La panne de courant avait touché l'ensemble du complexe du Parc St-Jacques. (Archives) (Lundi 12 mars 2018)

La panne de courant avait touché l'ensemble du complexe du Parc St-Jacques. (Archives) (Lundi 12 mars 2018)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Reportée en raison d'une panne de courant, la rencontre Bâle - Zurich comptant pour la 24e journée de Super League devra être jouée à une date qui reste à déterminer.

La commission de discipline de la SFL estime que le club rhénan n'est pas responsable de cette panne, annonce la SFL dans un communiqué. Elle s'est basée sur une expertise externe pour prendre cette décision.

La panne de courant - due à un court-circuit dans un rail conducteur «inaccessible» du centre commercial situé dans l'enceinte du stade - avait touché l'ensemble du complexe du Parc St-Jacques le 3 mars dernier. L'arbitre avait décidé à 19h45 de renvoyer un match prévu à 19h.

Bâle compte deux matches en retard sur le leader Young Boys, dont l'avance se chiffre à 17 unités au classement. Le champion en titre doit affronter mercredi Lausanne à la Pontaise, dans une rencontre qui n'avait pas pu se dérouler le 24 février en raison du gel de la pelouse vaudoise. (ats/nxp)

Créé: 12.03.2018, 19h02

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.