Mardi 12 novembre 2019 | Dernière mise à jour 06:11

Football CC ne sera pas assis sur le banc

Le boss du FC Sion laissera le soin à MM. Bichard et Zermatten de diriger l’équipe. Ce qui n’empêchera pas leur patron de s’impliquer, en étant notamment présent à chaque entraînement.

Christian Constantin ne s'installera pas sur le banc à Saint-Gall. Ce qui ne l'empêchera pas d'être très présent...

Christian Constantin ne s'installera pas sur le banc à Saint-Gall. Ce qui ne l'empêchera pas d'être très présent... Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Christian Constantin prendra officiellement ses nouvelles fonctions – celles de président-coach – dimanche au Kybunpark, contre le FC Saint-Gall de Peter Zeidler, un homme qu’il avait libéré et lui aussi mis en vacances en avril 2017, quelques semaines avant la finale de la Coupe de Suisse (perdue 3-0 contre Bâle à Genève). Mais celui qui pourrait être le «doyen» des entraîneurs de Super League ne s’installera pas sur le banc en cette fin de saison. CC laissera le soin à Sébastien Bichard (l’ancien coach des M21 valaisans) et Christian Zermatten, à nouveau réunis, de diriger l’équipe depuis le bord de la touche.

«Je ne suis pas enregistré comme entraîneur auprès de la Swiss Football League. Je ne vais donc pas m’asseoir sur le banc. Je suivrai les matches depuis les tribunes», a-t-il expliqué à Blick au moment de détailler le fonctionnement du triumvirat mis en place pour éviter la place de barragiste.

Bien évidemment, cela n’empêchera nullement le boss de Tourbillon de s’impliquer dans le choix des hommes, en concertation avec ses deux techniciens. De même Christian Constantin suivra-t-il dès ce mercredi chaque entraînement, afin de sentir le pouls du groupe, et de superviser le travail accompli. Voici plusieurs semaines que le patron du FC Sion fustigeait le manque d’intensité des séances. «On est des intermittents du spectacle», déplorait-il notamment.

Avec le nouveau remaniement de banc intervenu à Tourbillon, Christian Constantin entend probablement aussi siffler la fin de la récréation. Flanqué de ses deux adjoints, le président-coach a désormais quatre jours pour jeter les bases d’une opération commando.

Créé: 08.05.2019, 09h16

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.