Lundi 17 juin 2019 | Dernière mise à jour 09:12

Football Commentaire: Von Bergen a réussi sa première

L'ancien international a effectué ses débuts à la RTS comme consultant, mercredi lors du match Portugal-Suisse. Analyse subjective devant la TV.

L'ancien footballeur Steve von Bergen (à dr.) David Lemos (à g.)

L'ancien footballeur Steve von Bergen (à dr.) David Lemos (à g.)

Grégory Beaud, journaliste

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ne tournons pas autour du pot. L'auteur de ces lignes n'est pas à proprement parler un grand spécialiste de football. Hormis une attention très poussée à la Premier League anglaise pour des raisons de Fantasy (le jeu un rien trop addictif), j'avoue ne pas suivre grand-chose entre les nombreux matches de hockey couverts professionnellement.

Mais lorsque l'on m'annonce les débuts d'un nouveau consultant en équipe de Suisse, l'envie de voir ce «qu'il a dans le ventre» est grande. D'autant plus que la succession de l'excellente paire Von Burg - Comisetti n'a rien d'une partie de plaisir pour le duo Lemos - von Bergen. Après toutes ces années à suivre la Nati avec les mêmes voix, le changement aurait pu être brutal. Et il ne l'a pas été. Du tout, même. On se refait le match.

Certes les premières interventions de Steve von Bergen avaient de quoi faire craindre une soirée compliquée pour le Neuchâtelois. Après cinq minutes un peu flottantes - le temps de se mettre dans le bain probablement -, il a semblé rapidement trouver ses marques avec son nouvel acolyte.

Mieux, l'ancien arrière des Young Boys est parvenu à se montrer didactique sans être professoral. Un exercice qui n'a rien d'aisé où nombreux sont ceux à s'y être cassé les dents. En tant que béotien du ballon rond, j'y trouve mon compte. Renseignements pris auprès de collègues et amis autrement plus calés en la matière, il a également fait mouche auprès de ces gens.

Notamment là:

Ou là:

Belle complicité

Le plus surprenant à peut-être été le ping-pong verbal entre les deux hommes. Certes la complicité du duo Comisetti-Von Burg n'était plus à prouver - forcément avec une décennie de pratique -, mais les deux nouveaux associés ont su trouver leur rôle l'un avec l'autre. C'était probablement le principal défi qui les attendait. Et puis il y a eu cette scène du penalty litigieux accordé à la Suisse. Un croche-patte pour Steven Zuber... et pour les deux commentateurs. Mais les images étaient-elles vraiment si convaincantes que cela? Franchement, pas sûr. Seul léger accroc d'un soirée finalement bien gérée.

Tout ça pour dire que le téléspectateur lambda d'un match de foot (que je pense être) y a trouvé son compte. Et au final, c'était peut-être une preuve que la première de Steve von Bergen au commentaire avec David Lemos était très prometteuse. Vivement dimanche prochain et la petite finale pour avoir une deuxième impression. (nxp)

Créé: 06.06.2019, 19h04

Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.