Samedi 4 juillet 2020 | Dernière mise à jour 00:20

Football Constantin: «Je n’ai pas l’intention de me séparer de Henchoz»

Après le couac lucernois (défaite 3-1), le président du FC Sion évoque la très mauvaise passe de son équipe. Si son coach n'est pas menacé, celui-ci doit «reprendre les choses en main».

Christian Constantin invite son entraîneur à faire preuve de «moins de tolérance».

Christian Constantin invite son entraîneur à faire preuve de «moins de tolérance». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fait rarissime, Christian Constantin a dû se résoudre à faire l’impasse sur un match du FC Sion. Malade le week-end dernier, le boss de Tourbillon n’a pas assisté sur place à l’effondrement dominical de son équipe à Lucerne (défaite 3-1). «En première période, j’étais plus malade que Sion. Mais par la suite, l’équipe était beaucoup plus malade que moi! Ce que j’ai alors pu voir était affligeant. L’implication de mes gars en deuxième période, c’est une honte. Ce sont pourtant les mêmes joueurs que ceux qui avaient fait le boulot avant la pause. A se demander ce qui a bien se passer à la mi-temps, et ce qu’il y avait dans le thé…»

A la Swissporarena, Stéphane Henchoz a déploré la fragilité mentale du groupe. Son président, lui, avance une explication plus radicale, plus terre à terre aussi. «Il faut bien trouver des mots après chaque défaite. On me parle de fragilité. Moi, j’appelle ça un manque de couilles.» Ou de caractère dans une version plus soft.

Alors même que le Totomat, qui fait et défait ordinairement le destin des hommes du banc en Valais, a très mauvaise allure (quatre défaites consécutives), on pourrait croire le technicien fribourgeois en danger. Il n’en est rien, le successeur du duo composé de MM. Christian Zermatten et Sébastien Bichard n’ayant épuisé ni son crédit ni ses jokers.

«Que les choses soient bien claires, détaille Constantin, je n’ai pas l’intention de me séparer de Henchoz. Il n’est pas du tout en danger mais il faut quand même qu’il fasse des points et corrige le tir…» Décodage: Henchoz n’est pas menacé à condition de rétablir la situation, le plus rapidement étant le mieux.

Le conseil du patron à son entraîneur

Et le président du FC Sion, face à l’étendue du chantier ouvert, de glisser une piste de réflexion. «Il faut que Stéphane reprenne les choses en main, en faisant preuve de moins de tolérance. C’est à lui d’agir, quitte à effectuer des choix forts. S’il s’appuie sur des gars qui ne lui donnent pas ce qu’il attend en retour, ça ne va pas aller... Il doit réorganiser son équipe avant la venue de Servette. C’est sa seule mission de la semaine…»

Avant le coup d’envoi du derby des éclopés (samedi à 19h), Henchoz profitera-t-il de ses quelques jours pour redistribuer les cartes? C’est ce que lui suggère d'ailleurs son employeur. «Je lui ai dit de ne pas s’appuyer sur les seuls noms. Il doit compter sur ceux qui ont une tête pour réfléchir, un cœur pour l’envie de gagner et des jambes pour pouvoir le faire. Des joueurs me déçoivent terriblement. Aujourd’hui, ça suffit!»

Le message présidentiel est on ne peut plus clair. Le rendez-vous de samedi soir dira si Stéphane Henchoz a suivi le conseil de son boss.

N.JR

Créé: 22.10.2019, 12h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.