Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 09:06

Football Constantin: «On a dû remonter nos pantalons»

Christian Constantin a apprécié la partition du FC Sion à Saint-Gall. Le boss de Tourbillon se réjouit de retrouver Bâle en quart de finale déjà. «Un bon tirage», estime-t-il.

Christian Constantin était satisfait de la prestation de son équipe en Coupe de Suisse.

Christian Constantin était satisfait de la prestation de son équipe en Coupe de Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jeudi soir, Christian Constantin s’est retrouvé transporté dans son élément, cette Coupe de Suisse dont il se plaît à perpétuer la légende. C’est son truc, offrant souvent au boss de Tourbillon l’occasion d’entrer concrètement en scène. Ainsi l’a-t-on vu descendre des gradins, avant l’entame des prolongations, pour venir jouer les motivateurs à même la pelouse, parler à chacun de ses joueurs afin de réveiller les énergies collectives. «La Coupe, à ce moment-là, c’est aussi une question de grinta et d’envie…», reconnaît-il.

Et de l’envie, le FC Sion a su en manifester pour venir à bout d’un coriace FC Saint-Gall, battu 2-1 sur sa pelouse après avoir été peut-être privé d’un second penalty en fin de partie (88e, grossière faute de Zock sur Sierro). «On a dû remonter nos pantalons pour passer l’épaule, convenait le patron valaisan. Mais c’était important de le faire au vu de nos grandes ambitions dans cette compétition. On a gagné des duels et fait ce qu’il importait de faire. Ce soir (hier), j’ai déjà vu de jolies choses, même s’il pourrait y en avoir de meilleures encore à l’avenir.»

Kasami métamorphosé

Il faut dire que Murat Yakin avait bien préparé son coup et que la réussite lui a cette fois souri si l’on pense à la performance d’un Kasami relancé et double buteur, apparu pour la circonstance complètement métamorphosé. «On ne peut que l’en féliciter, reprend son président. Le fait d’avoir dû galérer pour retrouver sa place a aussi contribué à lui secouer les prunes. On doit désormais faire en sorte de le garder à ce niveau.» Quand il réussit à surmonter son spleen, dont celui provoqué par son départ avorté à Bâle, le No7 de Tourbillon redevient un grand footballeur comme il l’a démontré hier.

Mais au Kybunpark, c’est un tout que CC a apprécié, notamment cette capacité qu’a le FC Sion à savoir se montrer dangereux dans des actions anodines au départ. «On a vu une équipe organisée, avec un schéma de jeu défini et qui savait quoi en faire, que demander de mieux?»

Même le tirage au sort des quarts de finale, que le club valaisan aurait pu souhaiter plus clément, ne devait pas gâcher la soirée saint-galloise de Constantin. Qui allait au contraire se montrer enchanter des retrouvailles avec Bâle prévues les 27 ou 28 février prochain. «C’est un bon tirage, observait-il après avoir évacué sa déception initiale. Cela nous donnera l’occasion de prendre notre revanche sur la finale perdue de 2017 (ndlr : Sion s’était incliné 3-0 au stade de Genève). Non, Bâle, c’est bien à ce moment-là… » Car notre interlocuteur en est désormais convaincu: «Si je veux aller au bout, je dois éliminer d’abord des équipes comme Bâle ou YB avant la finale. C’est plus facile après… » A condition donc de dégager le terrain au préalable.

Après avoir été dormir à Kreuzlingen, au bord du lac de Constance, l’équipe valaisanne reprend ce matin la route de la Porte d’Octodure. Afin de préparer au mieux la réception de… Saint-Gall, attendu dimanche à Tourbillon.

Créé: 02.11.2018, 09h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.