Samedi 30 mai 2020 | Dernière mise à jour 21:40

Football Coronavirus: le beau geste de l’Inter Milan

Le club italien a ouvert une campagne mondiale de crowdfunding pour soutenir la recherche d’un vaccin contre le coronavirus.

Les joueurs de l'Inter Milan ont contribué au don du club.

Les joueurs de l'Inter Milan ont contribué au don du club. Image: Vadim Ghirda/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après la tristesse, place aux actions. Impuissants face aux annulations, reports et autres suspensions des différentes compétitions dûs à la propagation du coronavirus, les clubs de football se concentrent désormais sur la lutte contre l’épidémie.

L’Inter Milan, notamment, a pris le taureau par les cornes. Privés de Serie A et de Ligue Europa pour les semaines à venir, les Nerazzurri ont annoncé l’ouverture d’une campagne mondiale de crowdfuning (financement participatif). Celle-ci a pour but de venir en aide à la recherche d’un vaccin.

La collecte sera reversée au Département des sciences biomédicales et cliniques de l'hôpital Luigi Sacco de Milan, «qui joue un rôle fondamental au niveau international dans le développement du vaccin Covid-19», indique le club milanais dans un communiqué.

L’Inter Milan précise également avoir contribué à ladite campagne à hauteur de 500 000 euros, par le biais des joueurs de l’équipe première, du personnel technique et des employés du club.

Créé: 14.03.2020, 22h11

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.