Jeudi 28 mai 2020 | Dernière mise à jour 23:24

Football Le coup de gueule des dirigeants du Bayern Munich

Le directoire du club bavarois s’est présenté en conférence de presse vendredi pour vilipender l’attitude des médias.

Karl-Heinz Rummenige et Uli Hoeness se sont présenté face aux médias pour exprimer leur colère.

Karl-Heinz Rummenige et Uli Hoeness se sont présenté face aux médias pour exprimer leur colère. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Rien ne va plus au Bayern depuis le début de l’automne. La dernière sortie en date, une défaite retentissante face au Borussia Mönchengladbach (0-3) a laissé de sacrés traces, surtout qu’elle venait prendre la suite d’une série de trois rencontres sans victoire dont un match nul face à l’Ajax Amsterdam en Ligue des champions.

Déjà, la presse imaginait le coach Niko Kovac sur la sellette, avant d’en remettre une couche de le cadre des matches internationaux, pointant du doigt que les leaders du Bayern en équipe nationale ne tenait plus leur rang. De quoi faire serrer le directoire du FCB, qui s’est présenté ce vendredi en conférence de presse. «Il y a trois semaines, tout était en ordre et le monde était bien avec nous, a commencé par dire Karl-Heinz Rummenigge. Nous avons vécu quatre matches qui ne nous ont pas du tout plu. Mais ce n’est pas une raison pour traiter l’équipe et les joueurs de cette manière. C’est un jour important pour le Bayern Munich car nous annonçons que nous ne supporterons plus tout cela à partir de maintenant. Nous ne laisserons plus passer les reportages dégradants et diffamatoires. Nous avons obtenu deux injonctions à l’encontre de Springer (ndlr: groupe d’édition qui possède notamment Bild) par décision judiciaire. Nous allons protéger nos joueurs, notre entraîneur et le club».

Rummenigge a ensuite repris son souffle avant de poursuivre. «Les mots me manquent quand je lis les choses qui sont dites au sujet de Manuel Neuer. Il a été élu quatre fois meilleur gardien du monde. Il ne doit même pas y avoir deux opinions possibles à son sujet, il a créé un nouveau style de jeu ». Avant d’enchaîner au sujet de Ribéry et Robben: «Il en va de même pour Franck Ribéry et Arjen Robben. Ces deux gars ont contribué à faire du Bayern une étoile brillante pendant une décennie. Je tiens à vous rappeler que ces deux-là ont tout gagné. Quand je lis ces débats sur l’âge, ils sont scandaleux, irrespectueux et polémiques.»

Nico Kovac, lui, a fait profil bas. «Je ne lis rien, je suis de bonne humeur. C’est une vie détendue quand on ne lit rien», a-t-il répondu à un journaliste qui l’interrogeait sur les critiques récurrentes à son encontre. Cela va sans dire, le coach aurait tout intérêt à redresser le navire ce week-end sur la pelouse de Wolfsburg.

Créé: 19.10.2018, 15h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.